Biographie

Madeleine Peyroux est une chanteuse de jazz franco-américaine.

Madeleine Peyroux a parcouru bien du chemin depuis ses débuts. Initialement connue pour ses talents d’interprète, la chanteuse s’était fixé un nouveau défi sur « Bare Bones », sorti en 2009 ; écrire la totalité des compositions d’un album. Avec « Standing On the Rooftop », Madeleine s’aventure encore plus loin. Elle ne se contente pas d’écrire la plupart des chansons du disque, mais remet également en question tout ce qu’on pouvait penser de sa musique jusqu’à présent. « Je voulais explorer de nouvelles sonorités » explique la chanteuse.Madeleine Peyroux n’a rien perdu de sa fascinante capacité à réinventer un texte et à lui donner du sens grâce aux nuances délicates de son chant. Mais avec ce disque, elle parvient à élargir sa palette musicale, adoptant un son organique qui plonge ses racines dans l’Amérique. Il suffit d’écouter le titre donnant son nom à l’album pour entendre cette métamorphose. Sur ce cinquième album solo, elle embrasse un large spectre musical allant d’une chanson délicate et apaisante, « Lay Your Sleeping Head, My Love » (adapté du poème de W.H.Auden du même nom) à un morceau minimaliste comme « Super Hero », en passant par un titre fantasque comme « Don’t pick a Fight With a Poet ».Madeleine Peyroux a également composé avec Bill Wyman, l’ex-bassiste des Rolling Stones. Ce qui donna naissance au délicieusement funky « The Kind You Can’t Afford ». Ses propres compositions tiennent la dragée haute à une poignée de reprises judicieusement choisies : « Love in Vain » donc, mais également une version empreinte de nostalgie du « I Threw It All Away » de Bob Dylan et une reprise au banjo de « Martha My Dear » des Beatles.Au début de l’année, Madeleine Peyroux est entrée en studio à New York avec le producteur Craig Street, connu pour son travail avec k.d.lang, Norah Jones et Cassandra Wilson. Ils invitèrent des musiciens reconnus comme le guitariste Mark Ribot et la bassiste Meshell Ndegeocello. « Mark est une véritable boule d’énergie, résume Madeleine Peyroux qui avait déjà enregistré avec Mark Ribot pour son premier album.Le groupe inclut également le batteur Charley Drayton, John Kirby aux claviers et le guitariste Christopher Bruce. « Tout le monde avait envie de voir ce qu’on allait donner comme groupe », souligne la chanteuse. Ils eurent recours à des musiciens additionnels lorsque le besoin s’en faisait ressentir, comme le pianiste légendaire de la Nouvelles Orléans, Allen Toussaint.Madeleine Peyroux a désormais hâte de transposer ces chansons du studio à la scène, pleinement consciente que ces nouveaux morceaux passent là le plus rigoureux des tests.

Source :www.madeleinepeyroux.fr/

Discographie :

  • 1996: Dreamland 2004: Got You on My Mind (avec William Galison) 2004: Careless Love 2006: Half The Perfect World 2009: Bare Bones * 2011: Standing on the Rooftop

actualités sur Madeleine Peyroux