Biographie

Le Magnetic Quartet puise son répertoire dans les accents mélancoliques des musiques des Balkans, substituant aux tonalités traditionnelles une couleur jazz.Le groupe imagine et créé un univers singulier sans se préoccuper de frontières: timbres et couleurs musicales participent d’un univers sonore original; par sa manière de désorganiser la mélodie ou le rythme, de déstructurer un son, de jouer sur l’alternance de “transes” joyeuses et sombres.En parallèle, les musiciens du Magnetic Quartet se sont associés avec la comédienne Eliane Davy autour de ZOLI, roman contemporain écrit par l’auteur irlandais Colum McCann pour créer « le voyage de Zoli ».Il évoque à travers l’histoire singulière d’une poétesse tsigane, le destin du peuple Rom dans l’Europe des années 30 à nos jours. Persécution, exil, sans oublier les joies de la vie quotidienne, fêtes, danses et mariages au son des harpes et des violons sont évoqués dans une langue sobre et néanmoins chatoyante.Les extraits choisis sont portés, densifiés par la musique du Magnetic Quartet.Parfois la comédienne lit en silence et ses derniers mots sont « repris en écho » par l’accordéon, le sax, la flûte ou la clarinette basse ; parfois, ce sont les musiciens qui portent à eux seuls toute la poésie du texte, à d’autres moment, musiciens et comédienne se rejoignent pour ne faire entendre qu’une seule voix.

Le spectacle est une parabole sur l’exil et à travers Zoli, un hommage aux « errants de par le monde » ; c’est cet hommage qu’à nôtre tour nous voulons rendre aux peuples apatrides ou persécutés dont la culture, musicale entre autre, (musique Klezmer, Tsigane….) témoigne d’un amour absolu pour la vie et la liberté.(source : LAbels NORmands Associés)