Biographie

Majida Khattari est une artiste plasticienne franco-marocaine.

Elle décroche, en 1988, un diplôme de l'École des beaux-arts de Casablanca et part s’installer à Paris. Majida Khattari y intègre l’École nationale supérieure des beaux-arts et obtient, en 1995, un diplôme national supérieur d'arts plastiques.

Majida Khattari enchaîne, dès lors, les expositions, dont les plus remarquées sont le défilé-performance présenté à l’École nationale supérieure des beaux-arts en 1996, et celui qu’elle présente à la galerie Thaddeus Ropac, ainsi que dans le cadre du Festival de l'imaginaire au théâtre de la maison des cultures du Monde à Paris en 1997.

Elle commence à faire connaître ses travaux à l’échelle internationale à partir de l’année suivante, avec des expositions telles qu’À quoi rêvent les années 90, présentée en 1998 dans le cadre des 29e Rencontres internationales de la photographie à Arles, à la Mediterranéa à Bruxelles et aux Premises au Musée Guggenheim de New York, ainsi que Heaven (Kunsthalle de Düsseldorf et Setagaya Art Museum de Tokyo).

Le travail de la jeune artiste repose essentiellement sur le mariage de ses visions artistiques et religieuses. Se défendant farouchement de prendre part à une quelconque mode, Majida Khattari avoue néanmoins que son travail prend racine dans la fascination qu’elle a développée, durant sa jeunesse à Casablanca, pour « le contraste de l'apparat moderne du corps féminin avec les normes de la tradition islamique ».