Biographie

Makhi Xenakis, plasticienne et écrivaine, est née en 1956 à Paris. Fille du compositeur Yannis Xenakis et de la romancière Françoise Xenakis, elle s’est tout d’abord consacrée à la peinture et au dessin, qu’elle définit comme « un drame, un état de tension terrible ». Puis elle étudie l’art plastique et l’architecture avec Paul Virilio. De 1987 à 1989, elle s’installe à New-York et produit alors une peinture figurative puis des séries comme « Les petites bonnes femmes ». Sa carrière prend un tournant décisif lorsqu’elle rencontre la sculptrice et plasticienne Louise Bourgeois, avec laquelle elle publiera « Louise Bourgeois, l’aveugle guidant l’aveugle », en 1998. L’année suivante, Makhi Xenakis présente ses sculptures pour la première fois et publie « parfois seule ». En 2004, elle expose un ensemble de 260 sculptures dans la chapelle de la Salpêtrière et publie « Les folles d’enfer de la Salpêtrière », qui sera plusieurs fois adapté au théâtre.

Expositions, sélection :

  • 2011, Chœurs , Cavaillon

  • 2010, Ellesnous regardent , Paris

  • 2007, Dessins, sculptures, vidéo , Paris

  • 2004, Les folles d’enfer de la Salpêtrière, sculptures , Paris

  • 1993, Autoportraits , Bourges

Bibliographie, sélection :

  • 2011, La Pompadour, Ed Actes Sud

  • 2004, Les folles d’enfer de la Salpêtrière , Ed Actes Sud

  • 2001, Laissez venir les fantômes , Ed Actes Sud

  • 1999, Parfois seule , Ed Actes Sud

  • 1998, Louise Bourgeois, l’aveugle guidant l’aveugle , Ed Actes Sud

Lien externe :

Site officiel de Makhi Xenakis

Biographie de la Documentation de Radio France, avril 2012