Biographie

Manuel Rocheman est un pianiste de jazz né le 23 juillet 1964 à Paris. Il commence à étudier le piano classique à l’âge de 6 ans. Mais il est surtout marqué par sa baby-sitter, noire-américaine, qui l’initie au blues, au gospel et au jazz. Il se perfectionne par la suite au CNR de Paris, notamment en piano dans la classe d’Alberto Neuman mais aussi en percussion et en écriture. Il obtient un prix de percussion en 1982 et un prix de déchiffrage piano en 1986.

Côté jazz, il s’initie auprès de Bob Vatel et se produit à ses côtés en concert dès l’âge de 12 ans. Il travaille par la suite avec Gabriel Garvanoff et Michel Sardaby. Puis en 1980, a lieu la rencontre déterminante avec Martial Solal dont il devient l’unique élève. Dès 1984, il est couronné du premier prix de piano au Concours National de Jazz de la Défense. En 1989, il obtient le prix du meilleur pianiste français au concours international de Piano Jazz Martial Solal . Il entame alors une carrière de leader de trio, célébrée par la critique. Son premier album Trio urbain (1990) est couronné du Prix Boris Vian de l’académie du jazz. Le second, White Keys (1991), obtient le Django d’Or du meilleur disque français. Il faut attendre 2003 pour qu’il sorte son premier album solo Alone at least . Celui-ci est suivi l’année suivante d’un DVD, Live au New Morning . Parmi ses influences, Manuel Rocheman cite volontiers Keith Jarrett, Bill Evans, Martial Solal, Thelonious Monk ou encore Abdullah Ibrahim.

Discographie sélective :

  • 1990 : Trio urbain (en trio)
  • 1991 : White Keys (en trio)
  • 2000 : I am Old Fashioned (en trio)
  • 2003 : Alone at least (en solo)
  • 2010 : The Touch of your Lips (en trio)
  • 2012 : Café & Alegria

__

Site officiel

Profil MySpace

Photo © CC Wikimedia commons

Biographie de la Documentation de Radio France, le 06/12/2012.