Biographie

Manuel Valls s'engage très jeune en politique : adhérent au PS en 1980, il milite dans le Mouvement de la jeunesse socialiste, puis à l'université au sein de l'Unef-Id, avant de devenir assistant parlementaire. En 1986, il est élu conseiller régional d'Ile-de-France. Deux ans plus tard, il rejoint le cabinet de Michel Rocard à Matignon. Il siège dans les sphères dirigeantes du PS : membre du bureau national depuis 1993, du conseil national depuis 2000, il en est secrétaire national de 1995 à 1997 puis en 2003-2004. Parallèlement, il cultive son ancrage local en Ile-de-France, au Conseil régional où il siège jusqu'en 2004 et à la mairie d'Argenteuil. De 1997 à 2001, il prend en charge la communication de Lionel Jospin à Matignon.

Maire d'Evry depuis 2001, il est élu député de la première circonscription de l'Essonne l’année suivante, réélu en 2007 et 2012. En 2008, il est élu à la présidence de la communauté d'agglomération d'Evry-Centre-Essonne. Il quitte ces trois fonctions en 2012 lorsqu’il intègre le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

En 2009, il fonde l'association « À gauche, besoin d'optimisme ! », avec pour objectif de rénover les idées de la gauche pour les adapter aux évolutions de la société. Franc-tireur, adepte des déclarations iconoclastes, sur la sécurité, les 35 heures ou les quotas migratoires, il se forge une image de trublion solitaire, à la droite de son parti.

En 2011, d'abord soutien de Dominique Strauss-Kahn, Manuel Valls est finalement candidat à la primaire organisée au sein du PS pour l'élection présidentielle, et obtient 5,63% des voix au premier tour. Il se rallie à François Hollande, qui le charge de sa communication lors de la campagne pour la présidentielle de 2012. Le 16 mai 2012, il est nommé ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, avant de le remplacer à Matignon lors du remaniement du 31 mars 2014, suite à la défaite de la gauche aux élections municipales. Il est reconduit le 25 août 2014 pour constituer un nouveau gouvernement. Il démissionne fin 2016 et se présente à la primaire de la "Belle Alliance Populaire". Il arrive deuxième au premier tour, derrière Benoît Hamon.

Bibliographie sélective :

  • 2011 : L'énergie du changement, l'abécédaire optimiste , Eyrolles
  • 2011 : Sécurité : la gauche peut tout changer , éditions du Moment
  • 2010 : Pouvoir , Stock
  • 2008 : Pour en finir avec le vieux socialisme... Et être enfin de gauche (entretien avec Claude Askolovitch), Robert Laffont
  • 2006 : Les habits neufs de la gauche , Robert Laffont
  • 2005 : La Laïcité en face (entretiens avec Virginie Malabard), Desclée de Brouwer

Biographie de la Documentation Radio France, août 2014

Image d'illustration.

Après la désertion, la reconstruction au Parti socialiste

Les élus et les militants se réunissent ce samedi à Paris pour tenter de poser les bases d'une ...

actualités sur Manuel Valls

Voir plus