Biographie

Raphaële, Marie Billetdoux est née le 28 février 1951. Fille de François Billetdoux (1927-1991), homme de lettres, de théâtre et de radio, elle travaille d’abord comme monteuse au cinéma puis comme journaliste, avant de publier son premier roman en 1971, Jeune fille en silence . Un récit autobiographique sur son adolescence qui lui vaut les louanges de la critique. En 1976, la jeune romancière est récompensée par le prix Interrallié pour son second roman, Prends garde à la douceur des choses , "un univers de magie contenue où les instants féeriques et diaboliques de la vie sont pris au propre et au sérieux". (Jean-Marc Roberts). Quelques années plus tard, en 1985, la romancière décroche le prix Renaudot pour Mes nuits sont plus belles que vos jours (un roman qui sera adapté au cinéma par Andrezjv Zulawski en 1989). Après la mort de son père, Raphaële Billetdoux publieChère Madame, ma fille cadette, roman d’un "ensorcellement", un ouvrage sur cette figure paternelle, "âme dictatoriale", qui a marqué son enfance. Profondément troublée par le décès de son mari en 2002, le journaliste Paul Guilbert, son grand amour, son "génie", sa "lampe d’Aladin", la romancière choisit son second prénom de naissance afin de liquider son passé. C’est sous la nouvelle signature de Marie Billetdoux qu’elle publie en 2006 Un peu de désir sinon je meurs, un roman-document puisé dans sa vie même, "montage de couper-coller et de fac-similés", où elle cherche à "rendre compte d’une crise, d’un deuil, la perte d’un homme aimé". En 2010, Marie Billetdoux offre à ses lecteurs C’est encore moi qui vous écris 1968-2008 , un texte de composition, un "sanglot épistolaire", dans lequel Marie Billetdoux se raconte, "sous la forme fragile d’une créature de papiers rassemblés".


Bibliographie sélective :

  • 1971 : Jeune fille en silence , Seuil.
  • 1973 : L’ouverture des bras de l’homme , Seuil.
  • 1976 : Prends garde à la douceur des choses , Seuil.
  • 1994 : Mélanie dans un vent terrible , Grasset.
  • 2000 : Je frémis en le racontant , Plon.
  • 2006 : Un peu de désir sinon je meurs , Albin Michel
  • 2010 : C’est encore moi qui vous écris , Stock.
  • 2011 : En s’agenouillant , Stock.

__

__

Biographie réalisée par les Services de Documentation de Radio France le 10 juillet 2012

actualités sur Marie Billetdoux