Biographie

Après des études de Lettres Modernes et une préparation au métier de bibliothécaire, Marie-José Justamond travaille de 1977 à 1989, aux Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles en tant que directrice de la communication.

Plus tard, en free-lance, elle organise de grandes expositions de photographies (Koudelka, Hervé Guibert, Isabelle Muñoz, Gilles Peress), puis alterne production et communication dans le domaine de la photographie, des Beaux Livres, des musiques du monde ou du spectacle vivant.

En 1996, elle fonde et dirige SUDS, à ARLES, structure qui organise chaque année un festival éponyme -aujourd’hui de renommée internationale- autour des musiques du monde. S’appuyant sur un écrin patrimonial exceptionnel, le Festival donne à découvrir le temps d’une semaine en juillet, des répertoires du monde entier : des plus festifs aux plus intimistes, des plus savants aux plus populaires, des plus sacrés aux plus innovantes. Ainsi, les SUDS à ARLES furent la première grande scène française de Goran Bregovic (1999), ont accueilli au sein du majestueux Théâtre Antique le spectacle qawwali-flamenco avec Faiz Ali Faiz, Enrique Morente, Chicuelo et Miguel Poveda (2004), Ravi & Anoushka Shankar (2005) ou encore, ont permis de découvrir en France des artistes comme Souad Massi ou Rokia Traoré.

Localement, le Festival se lit comme l’épilogue à des projets menés à l ‘année, sous forme d’ateliers de pratique et de sensibilisation artistiques, impliquant des publics spécifiques : habitants des quartiers ou de zone rurale, milieu scolaire ou carcéral…

Marie-José Justamond est également vice-présidente de Zone Franche (réseau des professionnels francophones des musiques du monde), membre de l’European Forum of Worldwide Musics Festivals. Elle est très régulièrement sollicitée en tant que consultante au sein de comités de sélection musicale en France et à l’étranger, ou dans le cadre de la coopération décentralisée.

actualités sur Marie-José Justamond