Biographie

Sociologue et ethnologue, Martine Segalen enseigne au département de sociologie et d’anthropologie de l’Université Paris X Nanterre. Depuis 1996, elle est à la tête du département de sociologie et dirige la revue Ethnologie française . Toute sa carrière de recherche a été consacrée à l’étude de la parenté et de la famille dans les sociétés européennes, avec des travaux relevant de plusieurs disciplines : histoire, anthropologie, démographie, sociologie. C'est lorsqu'elle a eté directrice du laboratoire de recherche d’ethnologie de 1986-1996 au sein du musée national des Arts et Traditions Populaires qu'elle a orienté son intérêt sur la question du patrimoine. Sa thèse d’Etat passée en 1984 à l'université Paris V-René-Descartes, sous la direction de Jean Cuisenier, s’intitulait Quinze générations de bas bretons. Mariage, parentèle et société dans le pays bigouden Sud, 1720-1980 . Chercheuse à l’IPRAUS (Institut parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société), elle est aussi passionnée de course à pied qu’elle pratique depuis qu’elle a 30 ans, elle a écrit un livre sur ce sujet en 1994 : Les enfants d’Achille et de Nike, une ethnologie de la course à pied ordinaire (Métailié).

Bibliographie sélective

  • 2014 Grands-Parents : la famille à travers les générations, co-écrit avec Claudine Attias-Donfut (Odile Jacob) (Nouvelle édition)
  • 2013 Sociologie de la famille (Armand Colin) (8e édition)
  • 2009 Rites et rituels contemporains (Armand Colin) (2e édition)
  • 2005 Vie d’un musée , 1937-2005 (Stock)
  • 2003 Eloge du mariage (Gallimard)
  • 2001 Ethnologie : concepts et aires culturelles (Armand Colin).

Biographie de la Documentation de Radio France, octobre 2014

actualités sur Martine Segalen