Biographie

Maxime Le Forestier **** est né à Paris le 10 février 1949 dans une famille mélomane.

Il apprend le violon, le piano, la guitare et commence à se produire avec sa soeur Catherine avant de faire au début des années 1970 une remarquable percée dans le monde de la chanson. D'abord très influencé par Georges Brassens, il élargit peu à peu son univers musical en collaborant avec Julien Clerc tout en continuant à travailler avec ses musiciens de scène, le bassiste Patrice Caratini et le guitariste Alain Le Douarin. Au début des années 1970, il part aux États-Unis : San Francisco sera mise à l'honneur dans une de ses plus célèbres chansons. Il enregistre à son retour Mon frère et Parachutiste en 1972 qui le propulsent dans la cour des grands. Au Théâtre de la Ville en 1974, au Palais des Congrès en 1975 et au Cirque d'Hiver en 1977, il confirme sa maîtrise de la scène et élargit son public.

Dans les années 1980 Maxime Leforestier s'interesse à des formes de musique un peu différentes mais sans grand succès. Il ne retrouve la faveur de son public qu'en 1987 avec Etre né quelque part et en 1988 avecAmbalaba qui marquent son retour. En 1995, avec l'album Passer ma route , il confirme un parti pris éclectique en mêlant blues, jazz, fado et chanson française et enregistre l'année suivante les dernières chansons que Brassens n'avait pas eu le temps de graver sur disque. Le succès est tel qu'il consacre à son idole une tournée de 4 ans. En 2000, il fait paraître L'Écho des étoiles , réalisé par Jean-Félix Lalanne. En 2013, il revient avec l'album Le Cadeau dont le single Un p'tit air air a été composé par Julien Clerc.

Discographie sélective

  • Mon frère (1972)
  • Les Rendez-vous manqués (1980)
  • Dans ces histoires… (1981)
  • Les Jours meilleurs (1983)
  • Né quelque part (1988)
  • Passer ma route (1995)
  • L'Écho des étoiles (2000)
  • Restons amants (2008)
  • Le cadeau (2013)

Photo © CC RMJ Photography

Biographie de la Documentation de Radio France, avril 2013

Marceau Kodische, magasinier dans un garage à Verdun, 42 ans, entouré de ses dix enfants), pose en 1962 à l'Hôtel de Ville de Paris

3'38

Mansuétude

Et vous, qui êtes un frère aîné brillant et puissant, êtes-vous suffisamment mansuétudineux ...

actualités sur Maxime Le Forestier