Biographie

Après des études de sociologie politique, M ICHAEL SZTANKE devient pigisite pour France Culture et RFI. Un premier voyage à Pékin en 2001 l’amène à s’intéresser à l’Asie, et plus particulièrement à la Chine. Il sillonne ce pays pendant quelques années et publie un premier livre coécrit avec Aurore Merle "Étudiants chinois, qui sont les élites de demain ? " (Éditions Autrement) en 2006. Un an plus tard, il se consacre au reportage et documentaire télé. Entre 2007 et 2011, il réalise plusieurs dizaines de reportages à travers l’Asie, les réseaux islamistes en Indonésie, les ouvrières du textile au Cambodge, les détenus Ouighours de Guantanamo.

À Paris, il s’associe à deux journalistes et réalisateurs pour monterBaozi Production. Depuis 3 ans, ils réalisent et produisent des documentaires et reportages sur l’Asie et le MoyenOrient.

Son dernier documentaire "Asie, le réveil ouvrier ", diffusé sur France O et Public Sénat, a été finaliste du Prix Albert Londres 2013.

En février 2014 il co-écrit avec Han Dongfang , et publie "__ mon combat pour les ouvriers chinois" , qui fait écho à ce documentaire, chez Michel Lafon .

"La Faute , une vie en Corée du Nord" parait en mai 2014 aux éditions Delcourt , un roman graphique (dessins d'Alexis Chabert) dont l'action se déroule de nos jours en Corée du Nord.

Un documentaire sur ce pays " Corée du Nord, la grande illusion" va bientôt être diffusé sur France 5.

Passionné de BD documentaire, ce medium lui permet une liberté que n’offre aucun autre.

Parmi ses références : Joe Sacco (Palestine , The Fixer ) et Reinhard Kleist (Boxeur , Castro ).

actualités sur Michaël Sztanke