Biographie

Michel Eyquem de Montaigne naît en février 1533. Issu d’une famille de riches négociants, il a pour précepteur un médecin allemand, qui lui parle seulement en latin. Enfant, Montaigne fait ses études au collège de Guyenne. De 1546 à 1553, il étudie le droit, dont peut-être une partie à Toulouse. Il séjourne à Paris et y reçoit une éducation de gentilhomme. Vers 1559, Montaigne fait la connaissance d’Étienne de La Boétie . Rencontre marquante pour eux deux, mais de courte durée : la Boétie meurt en 1563.

Montaigne publie sa traduction de laTheologia naturalis en1569 à la demande de son père décédé en 1568. Il s’agit de l’ouvrage d’un professeur espagnol du XVe siècle. En 1570, il s’occupe de la publication des œuvres de son ami La Boétie. En 157, le philosophe se retire dans la bibliothèque de son château. Il commence la rédaction des Essais . Entre 1572 et 1576, Montaigne sert aussi de négociateur entre Henri 1er, duc de Guise (défenseur de la foi catholique) et le protestant Henri de Navarre. En 1580. Montaigne publie chez Simon Millanges (Bordeaux) les livres I et II des Essais .

Puis atteint par la maladie de la pierre (calcul rénaux), il doit se rendre dans des villes d’eau et part en voyage en Italie. Mais le 12 septembre 1581, Montaigne apprend que les jurats (sorte de magistrat municipal dans le sud de la France) de Bordeaux l’ont nommé maire. Il rentre pour honorer son mandat. En 1587, c’est la publication de la troisième édition des Essais chez Jean Richer à Paris. Et en 1588 l’écrivain publie une nouvelle édition complétée des Essais chez Abel L’Angelier. Il y adjoint un troisième livre, qui comporte treize chapitres. Toujours en 1588, Montaigne est en mission secrète avec le maréchal de Matignon. Il accompagne Odet de Thorigny : leur mission consiste à amener Henri III et Henri de Navarre à s’unir pour contrer la Ligue d’Henri de Guise . Ce qui lui vaut d’être emprisonné à Paris. Il est libéré, grâce à l’intervention de la reine Catherine de Médicis. La même année, il assiste aux Etats Généraux qui se tiennent à Blois.

Quand en1589 Henri IV monte sur le trône de France, Montaigne lui offre ses services. Il continue la rédaction des Essais sur un exemplaire de l’édition de 1588 qu’il annote. Cette version est appelée « Exemplaire de Bordeaux ». A partir de 1590, Michel reste dans ses terres de Montaigne, sa santé ne lui permet plus de se déplacer. Le 13 septembre 1592 il meurt dans son château.

Photographie d'un tableau de Michel de Montaigne par Dumonstier prise par un anonyme ©wkimedia Commons

actualités sur Michel de Montaigne

Voir plus