Biographie

Né en 1948 à Bourges. Ingénieur agronome, économiste. Président du Comité scientifique et technique du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM). Conseiller scientifique de l’Agence nationale de la recherche (ANR).Après ses études à l'Institut national agronomique de Paris-Grignon, il part en coopération en Amérique centrale. Il rejoint ensuite la Société d'études pour le développement économique et social (SEDES) pour travailler sur les politiques agricoles et les politiques de recherche en agronomie. De 1982 à 1986, il est sous-directeur à la Recherche et secrétaire des programmes du Ministère de la Coopération puis chargé de l’économie au CIRAD. Il créé et dirige une Unité de recherche en prospective et politique agricole et le campus Développement Durable du Jardin d’agronomie tropicale de Paris. En 1998, il est secrétaire scientifique de l’évaluation des Centres Internationaux de Recherche Agronomique (Banque Mondiale). L’année suivante, il est nommé Directeur scientifique du CIRAD. En 2005, à l’Agence nationale de la recherche (ANR), il est chargé des programmes agronomiques et de la biodiversité. Il est aujourd’hui, président du Comité scientifique et technique du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM). Il est l’auteur de plusieurs livres sur la question alimentaire mondiale et le développement durable notamment Développement durable, ensemble ? Quae, 2011 ; La planète, ses crises, et nous , avec D. Dupré, Atlantica, 2008 ; Pour des agricultures écologiquement intensives , Conférence ESA Angers, 2008 ; Nourrir la planète , Odile Jacob, 2006. Son dernier ouvrage Pour un monde viable : changement global et viabilité planétaire paru aux Editions Odile Jacob en août 2011, alerte sur le changement planétaire en cours, sans précédent dans l’histoire de l’humanité. « Événements climatiques extrêmes, aggravation des tensions autour de l’approvisionnement alimentaire, surexploitation des ressources, instabilité des marchés financiers, émergence de nouveaux conflits : ces phénomènes, et bien d’autres encore, forment désormais un système complexe global qui tend à échapper au contrôle des États. Si rien n’est entrepris aujourd’hui, la situation pourrait devenir dramatique dès 2050. » (Extrait de la quatrième de couverture). Biographie de la Documentation de Radio France, 12/09/2011

actualités sur Michel Griffon