Biographie

Né le 12 janvier 1942 dans le canton de Vaud en Suisse, Michel Mayor passe un doctorat en astrophysique à l’Université de Genève en 1971, puis dirige l’Observatoire de Genève entre 1998 et 2004. Il est membre de l’Observatoire de Genève et professeur à l’Université de Genève. Avec Didier Queloz, il identifie la première exoplanète, 51 Peg b, près de l’étoile 51 Pegasi, grâce à la technique des vitesses radiales, en utilisant le spectographe ELODIE installé à l’Observatoire de Haute-Provence. Depuis cette identification, Michel Mayor et son équipe ont développé des spectographes encore plus fins comme CORALIE, installé au télescope suisse de l'Observatoire de La Silla, au Chili, et HARPS, installé au télescope de 3.6 m, dans le même observatoire. Le 25 avril 2007, il cosigne un papier rapportant la première découverte de Gliese 581 c, la première exoplanète aux caractéristiques terrestres. Le 21 avril 2009, son équipe de l’Observatoire de Genève annonce la découverte de Gliese 581 e, exoplanète tellurique deux fois plus massive que la Terre. Michel Mayor est aussi membre associé étranger de la section « Sciences de l’univers » de l’Académie des Sciences depuis le 19 avril 2002.

Distinctions et récompenses pour la découverte de la première exoplanète, il a reçu les prix suivants :

  • Prix de la revue Science en 1995
  • Prix Marcel Benoist et Jules-Janssen en 1998
  • Prix Balzan (instruments et techniques en astronomie et en astrophysique) en 2000
  • Médaille Albert Einstein, décernée le 10 juin 2004
  • Prix Shaw d'astronomie en 2005

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2013

actualités sur Michel Mayor