Biographie

Originaire de Brest, Mickael Guerrand sillonne la France depuis une quinzaine d'années. Ses chansons rock en bandoulière, il forge sa plume et son identité de cafés-concerts en festivals, s'illustrant notamment en première partie de Tété, Eiffel, La Grande Sophie, Axel Bauer ou Graeme Allwright. En 2002 paraît son premier opus, D'un monde à l'autre, un 4 titres remarqué et diffusé sur les ondes de France Bleu. En 2005, l'album Soleil brun lui ouvre les antennes de France Inter, Europe 2, RFI et reçoit un coup de cœur du Grand Prix du Disque du Télégramme. Avec La complainte du diable, album pour lequel il reçoit, en janvier 2010, le prix d'aide à l'autoproduction de la SACEM, Mickael Guerrand libère un groove authentique, un son chaleureux et épuré. Porté par une voix puissante et incandescente, cet album vous entraîne au cœur d'une poésie... diablement sauvage. « Des ingrédients savamment dosés, liés par une voix (d)étonnante, accrocheuse, servie sur un groove authentique, avec poésie et simplicité.» Longueur d'onde. « Un leader charismatique à la voix étonnante » Le Poher Hebdo. « Le petit Brestois qui monte, qui monte ( l'une des plus belles voix de la ville à découvrir vite si ce n'est déjà fait…) » Le Télégramme. « Un timbre unique gorgé de sensualité féline » Le Mag. «Avec un son vrai, simple mais terriblement efficace, et sa voix charismatique, Mickaël Guerrand livre ici un album étonnant aux mélodies touchantes.