Biographie

Mieko Miyazaki découvre le koto à l’âge de neuf ans. Elle commence son apprentissage auprès de Tomizo Huruya et Sachiko Tamura avant d'intégrer la Tokyo National University of Fine Arts and Music qui lui vaudra de jouer en soliste devant l’impératrice du Japon. En 1993, Mieko Miyazaki remporte de nombreuses distinctions et donne plusieurs concerts en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. A cette même époque, elle est choisie par la Japanese Foundation et le ministère des affaires étrangères pour représenter le Japon lors de manifestations culturelles internationales.

A la suite de ses nombreux concerts, elle fonde un ensemble de musique traditionnelle , le JIUTA Trio, avec lequel elle se produit à Tokyo. Elle ajoute à son répertoire classique et traditionnel ses propres compositions.

A son arrivée en France en 2005, sa carrière prend un nouvel essor avec la fondation du Trio Miyazaki avec Bruno Maurice (accordéon) et Manuel Solans (violon). Ils font paraître l'album Saï-Ko et donnent plusieurs concerts. Mieko Miyazaki collabore également avec le guitariste franco vietnamien Nguyen-Lé et la chanteuse vietnamienne Huong Thanh, avec le virtuose Guo Gan ou encore avec le percussioniste indien Prabhu Edouard. La kotoiste suscite rapidement l’intérêt de nombreux compositeurs contemporains comme Jean Yves Bosseur et poursuit parallèlement son expérience dans l’esthétique contemporaine par l’improvisation, en duo, avec le compositeur et pianiste François Rossé et avec le flûtiste Sylvain Roux.


Discographie sélective

  • Asobi Ni Oide
  • Koto Ambient Chopin
  • Nen Nen Sui Sui (avec Guo Gan)

Crédit photo : Richard Nourry

Biographie de la Documentation de Radio France, octobre 2012