Biographie

Née à Paris le 20 février 1956, Miss.Tic est une artiste de Street Art qui s'est fait connaître par ses pochoirs inventifs peints sur les murs de Paris. En 1966, un accident de voiture décime une partie de sa famille, tuant sa mère et son petit frère. Après la mort de son père, en 1972, alors qu'elle n'a que 16 ans, elle quitte Orly et ce qui lui reste de famille pour rejoindre Paris. Elle loue une petite chambre de bonne et trouve un petit boulot. En 1980, elle rejoint un ami en Californie où elle côtoie le milieu underground du Hip-Hop. De retour à Paris, elle devient une figure de l'art de la rue en se rapprochant des bandes des Frères Ripoulain et de Vive la peinture (VLP) qui détournent les affiches et peignent sur les murs et palissades de la ville. Après une rupture amoureuse difficile, en 1985, elle effectue son premier pochoir qui est un message adressé à l'homme aimé: "J'enfile l'art mur pour bombarder des mots coeurs". Elle signe Miss.Tic (pseudonyme trouvé dans un vieil album de Picsou) et dessine son autoportrait afin de se faire reconnaître par l'intéressé. Miss.Tic devient alors une figure de l'art de la rue et du graffiti d'expression, et se raconte à travers des pochoirs virulents et cocasses qui s'étalent sur les murs de Paris. En 1986 a lieu sa première exposition à la galerie du Jour - Agnès b. à Paris. En 2000, elle s'inspire de fragments de tableaux de peintres célèbres pour sa série de pochoirs "Muses et hommes". Au cours des années 2008, son oeuvre est présentée dans de nombreuses expositions et livres. Sa notoriété est telle qu'elle est sollicitée en 2007 pour dessiner l'affiche du film "la fille coupée en deux" de Claude Chabrol.

Bibliographie séléctive :

  • 2008: Je prête à rire mais je donne à penser (Grasset)

  • 2008: Miss.Tic, femme de l'être, de Christophe Genin (Les impressions nouvelles)
  • 2010: À la vie, à l'Amor (Critères éditions)

Biographie de la Documentation de Radio France, juin 2013

actualités sur Miss.Tic