Biographie

Née en 1929, Monique a seize ans en mai 1945. Membre des guides de France, elle fait partie des équipes d’accueil pour ceux des déportés qui reviennent des camps. En 1947 elle entreprend des études d’arts décoratifs à Grenoble, puis les Beaux arts à Paris de 1951 à 1955. Maitre Verrier à partir de 1956, elle réalise des vitraux. Parallèlement, dès 1956, elle donne des cours d’alphabétisation pour les travailleurs algériens, et s’engage comme bénévole sur les chantiers d’urgence, pour l’amélioration de l’habitat, et devient permanente au Service Civil International. En 1959 elle entre, s’installe et travaille dans le bidonville de Nanterre, partage le quotidien des familles habitantes et fera partie du cortège de la manifestation durement réprimée du 17 octobre 1961. Ecrivain public, permanente à l’Association pour la promotion algérienne, elle demeurera dans le bidonville jusqu’en 1971, date à laquelle il sera résorbé. Après avoir été dessinatrice maquettiste chez Maspero puis aux PUF, elle participe en 1972 à la fondation du Gisti (groupe d’information et de soutien aux travailleurs immigrés) au sein duquel elle militera de 1973 à 1977 et apportera son soutien à la lutte des foyers de travailleurs africains. Elle entre comme permanente salariée à la Cimade et devient responsable du service « Logement des immigrés ». De 1981 à 1986 elle travaille à la résorption des cités « Sonacotra », puis elle devient professeur à Grenoble dans le cadre de l’insertion professionnelle. Depuis 1990, elle travaille à son autobiographie.

Bibliographie :

  • Demain, demain : Nanterre, bidonville de la folie 1962-1966, avec Laurent Maffre - Actes Sud, 2012
  • Chroniques du Bidonville – Nanterre en Guerre d’Algérie – Le Seuil, 2001
  • Bidonvilles : l’enlisement. avec Marie-Ange Charras - Maspero.1971

Biographie de la Documentation de Radio France, avril 2012

© Charlotte Perry

actualités sur Monique Hervo