Biographie

Nadeem Aslam est né en 1966 à Gujranwala, au Pakistan . Il a 14 ans lorsque sa famille, (son père était communiste) fuit le régime du général Muhammad Zia-ul-Haq et se réfugie en Angleterre , à Huddersfield, dans le Yorkshire. Il commence des études de biochimie à l’université de Manchester qu’il abandonnera pour écrire, dans le sillage de Salman Rushdie et de Hanif Kureishi . Son premier manuscrit, Season of the Rainbirds (en cours de traduction en France), est de suite accepté par l’éditeur André Deutsch, et sera couronné de deux prix : le Author's Club First Novel Award et le Betty Trask Award à sa parution en 1993. Dans la foulée, il s’attelle à la rédaction de son second roman, à l’écriture duquel il consacrera plus de dix ans. La Cité des amants perdus (titre original : Maps for Lost Lovers ) est une fresque sociale sur la communauté musulmane anglaise, l’exil, le fanatisme religieux, le racisme, le rempli identitaire, les conflits de générations… Vient ensuite La Vaine Attente (2009), un roman dans lequel l’auteur nous entraîne sur les terres de son enfance, à la frontière pakistano-afghane, une région en plein chaos depuis l’invasion soviétique de l’Afghanistan. En 2013, il publie au Seuil Le Jardin de l’attente , qui se déroule au Pakistan, dans les mois qui suivirent les attentats du 11 septembre… Riche de sa double culture , Nadeem Aslam évolue au confluent des genres, mêlant le romanesque et le poétique au politique et au spirituel.

Son œuvre est publiée dans plus de dix pays.

Bibliographie

  • Le Jardin de l’aveugle , éd. du Seuil, 2013
  • La Vaine Attente , éd. du Seuil, 2009
  • La Cité des amants perdus , éd. du Seuil, 2006

photo : Nadeem Aslam © Seuil - 2013

Bio-bibliographie des services de documentation de Radio-France, août 2013

actualités sur Nadeem Aslam