Biographie

Né aux Etats-Unis en 1970, Nicholas Angelich donne son 1er concert à 7 ans, entre à 13 ans au CNSM de Paris et étudie avec Aldo Ciccolini, Yvonne Loriod, Michel Béroff. Il travaille aussi avec Marie-Françoise Bucquet, Leon Fleisher, Dmitri Bashkirov et Maria Joao Pires.

Invité des grandes salles de concerts et festivals, il joue en récital un large répertoire qui comprend notamment les Variations Goldberg de Bach, de nombreuses œuvres classiques et romantiques, comme l’intégrale des Années de Pèlerinage de Liszt, et la musique du XXème siècle, Messiaen, Stockhausen, Boulez, Tanguy et Pierre Henry dont il crée le Concerto sans orchestre pour piano. Il se produit avec de nombreux orchestres : National de France, Philharmonique de Radio France, National de Lyon, Strasbourg, Montpellier, Capitole de Toulouse… New York Philharmonic, SWR Baden Baden, Rotterdam, Scottish Chamber, Metropolitan de Montréal et Toronto Symphony, Seoul Philharmonic, London Philharmonic… avec des chefs tels que Kurt Masur, Yannick Nézet-Séguin, Myung-Whun Chung, Hugh Wolff, Louis Langrée, Paavo Järvi, Emmanuel Krivine, Vladimir Jurowski, Marc Minkowski, Josep Pons… Passionné de musique de chambre, il est invité au festival de Martha Argerich à Lugano. Ses partenaires sont entre autres Joshua Bell, Renaud et Gautier Capuçon, Jian Wang, Dimitri Sitkovetsky, Gérard Caussé, Antoine Tamestit, Paul Meyer, le Quatuor Prazak… Ses dernières tournées dans ce répertoire l’ont amené au Japon (Tokyo, Sapporo, Osaka…) et en Amérique du Nord (New-York, San Francisco, Québec, Montréal, Ottawa…)

Prix et distinctions :

  • 2ème Prix du Concours International Robert Casadesus à Cleveland (1989)

  • 1er Prix du Concours International Gina Bachauer à Salt Lake City (1994)

  • Prix des jeunes talents du « Klavierfestival Ruhr » sous le parrainage de Leon Fleisher (2002)

Extrait de sa discographie :

  • Bach, Variations Goldberg (Virgin Classics, 2011)

  • Brahms, 2ème concerto et Klavierstücke opus 76, avec l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort, direction Paavo Järvi (Virgin Classics, 2010)

  • Fauré, La musique de chambre pour cordes et piano, avec Renaud et Gautier Capuçon, Gérard Caussé, Quatuor Ebène, Michel Dalberto (Virgin Classics, 2010)

  • Brahms, 1er concerto et Danses hongroises à 4 mains, avec l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort, direction Paavo Järvi ; Frank Braley (Virgin Classics, 2008)

  • Brahms, quatuors avec piano, avec Renaud et Gautier Capuçon, Gérard Caussé (Virgin Classics, 2008)

  • Brahms, Klavierstücke opus 116-119 (Virgin Classics, 2007)

  • Brahms, 4 Ballades opus 10; 2 Rhapsodies opus 79; Variations sur un theme de Paganini (Virgin Classics, 2006)

  • Martha Argerich and friends, live from the Lugano Festival 2006; 2005 (Emi Classics)

  • Beethoven, Sonates n°21, 12, 32 (Mirare, 2005)

  • Brahms, Trios avec piano, avec Renaud et Gautier Capuçon (Virgin Classics, 2004)

  • Liszt, Années de pèlerinage (Mirare, 2003)

  • Ravel, Miroirs ; Gaspard de la nuit ; La Valse (Lyrinx, 2001)

photo © Marc Ribes / Virgin Classics

éléments biograhiques réunis par CB, 07/XII/2012

actualités sur Nicholas Angelich