Biographie

Comme la graine a son être dans la fleur qu’elle tend à devenir, toute vie a son être dans la destination qu’elle tend à accomplir .

Nicolas Grimaldi

Nicolas Grimaldi est né en 1933 à Paris. Agrégé de philosophie en 1958 il est professeur en khâgne et hypokhâgne à Paris, puis professeur de philosophie dans plusieurs universités (Brest, Poitiers, Bordeaux), avant d’accéder au titre de professeur émérite à la Sorbonne en 1983 (chaire d’histoire de la philosophie moderne puis celle de métaphysique). Directeur du Centre d’Etudes Cartésiennes (1986-1988) de la Sorbonne, Nicolas Grimaldi est l’auteur d’une œuvre importante (plus d’une trentaine d’ouvrages). Depuis son premier livre publié en 1971 Le Désir et le Temps , Nicolas Grimaldi a consacré des essais à Socrate, Proust, Descartes, Van Gogh, et s'est intéressé à diverses notions philosophiques telles que la banalité, le temps, l’amour, l’inhumain, la jalousie ou encore la solitude. Installé depuis 1968 dans un ancien sémaphore près de Saint-Jean de Luz, Nicolas Grimaldi « lit, peint, écrit, scrutant l’éternelle insatisfaction des hommes, incapables de vivre dans le présent ».

Bibliographie sélective :

  • 1978 : L’expérience de la pensée dans la philosophie de Descartes , Vrin.
  • 1994 : L’ardent sanglot : cinq études sur l’art , Encre marine.
  • 2005 : Traité de la banalité , PUF.
  • 2006 : Le livre de Judas , PUF.
  • 2008 : Proust, les horreurs de l’amour , PUF.
  • 2009 : Une démence ordinaire , PUF.
  • 2011 : L’inhumain , PUF.
  • 2012 : L’effervescence du vide , Grasset.
  • 2013 : Les théorèmes du moi , Grasset.
  • 2013 : A la lisière du réel : dialogues avec Anne-Claire Desesquelles , Les Petits Platons.

Biographie réalisée par les Services de Documentation de Radio France le 25 juin 2013 .

actualités sur Nicolas Grimaldi