Biographie

__

Nicole Caligaris est née en 1959 à Nice. Au début des années 1980, elle suit des études de Lettres à la faculté de Censier à Paris où elle cotoie Issei Sagawa l’année où il tue une étudiante néerlandaise, puis commet sur sa victime un acte de cannibalisme. Elle entretient une correspondance avec lui et tire de cette expérience Le paradis entre les jambes , ouvrage paru en janvier 2013.

Elle commence sa carrière d’écrivain par la publication de livres pour enfants. Ses premiers romans évoquent le thème de l’exil. La scie patriotique , inspiré par la Guerre 14-18, parait en 1997. Les Samothraces , 2000, retrace le périple chaotique d’émigrants. Barnum des ombres , 2002, met en scène sept voyageurs immobilisés dans une zone de transit de l’aéroport d’Orly.

Les Chaussures, le drapeau, les putains , 2003, et L'os du doute , 2006, abordent le monde du travail. Le premier prend la forme de réflexions personnelles et le second raconte la mission commando de trois cadres supérieurs. Dans Okosténie , 2008, un vieux russe évoque l'époque où il partageait sa cellule avec le 53, victime d'interrogatoires. Dans la nuit de samedi à dimanche , 2011, donne à lire sept histoires de trahison, un samedi soir, dans une cité portuaire. Nicole Caligaris est également auteure de plusieurs fictions radiophoniques.

Bibliographie sélective :

  • La Scie patriotique , Mercure de France, 1997
  • Tacomba' , Mercure de France, 2000
  • Les Samothraces , Mercure de France, 2000
  • Barnum des ombres , Verticales, 2003
  • Les Chaussures, le drapeau, les putains , Verticales, 2003
  • L'Os du doute , Verticales, 2006
  • Okosténie , Verticales, 2008
  • Dans la nuit de samedi à dimanche , Verticales, 2011
  • Le paradis entre les jambes , Verticales, 2013

Biographie réalisée par la Documentation de Radio France, mise à jour l e24/1/2013.