Biographie

Nicoletta, de son véritable nom Nicole Grisoni, est née le 11 avril 1944 à Vongy, en Haute-Savoie. Elle fait ses débuts comme DJ dans des clubs parisiens. En pleine période yéyé, Nicoletta s’intéresse de près au blues américain et à Elvis Presley. Elle rencontre ses premiers succès avec les titres L’homme à la moto (1966), La Musique (1967), Pour oublier qu’on s’est aimé, et Il est mort le soleil. Nicoletta entre sur le devant de la scène en même temps que Polnareff ou Jacques Dutronc, et marque le retour des chanteurs à voix. En 1968, elle part en tournée avec Johnny Hallyday, travaille avec Eddie Barclay et Leo Missir. En 1971, elle enregistre Visage avec le groupe de rock français Zoo. Dans le même temps, Mamy Blue rencontre un énorme succès. En 1975, elle triomphe pendant trois semaines sur la scène de l’Olympia. Après s’être consacrée à sa famille, Nicoletta reprend son métier en 1983 en interprétant Idées noires avec Bernard Lavilliers. Passionnée de Gospel, elle se produit avec une chorale. En 1999, elle produit un spectacle au Casino de Paris et entreprend une tournée européenne en 2001-2002. En 2008 elle publie La maison d’en face, son autobiographie. En 2013, paraît son dernier album Ici et ailleurs. Deux chansons sont interprétées avec Florent Pagny et Joe Starr. Distinction : 2010 : nommée Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres Discographie sélective : 2013 : Ici et ailleurs 2012 : Talents 2006 : Visage 2006 : Nicoletta 73 2003 : Il est mort le soleil 1999 : Connivences 1995 : Nicoletta Et Les Gospels Voice

actualités sur Nicoletta