Biographie

Né d’un père danois et d’une mère française, le 8 février 1949 à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Niels Arestrup grandit dans un milieu ouvrier. A 19 ans, il suit les cours d’art dramatique de Tania Blalachova puis rejoint une troupe de théâtre dirigée par Jean Gilibert. A ses débuts dans le cinéma, il campe les seconds rôles pour Resnais et Lelouch puis s’impose sur scène en interprétant notamment Tchékhov. A la tête d’une école d’apprentis comédiens de 1988 à 1998, il devient le patron du Théâtre de la Renaissance de 1989 à 1991. Il poursuit une carrière entre théâtre, cinéma et télévision et réalise son premier film, Le candidat , en 2007. Ses prestations dans De battre mon cœur s’est arrêté et Un prophète , lui valent le césar du meilleur acteur dans un second rôle. Il est à l’affiche en 2012 dans le cheval de guerre de Steven Spielberg.Biographie de la Documentation de Radio France, 15/02/2012

Filmographie sélective

  • 1974 : Stavisky d'Alain Resnais
  • 1980 : La Femme flic de Yves Boisset
  • 1985 : Les loups entre eux de José Giovanni
  • 2005 : De battre mon cœur s'est arrêté de Jacques Audiard
  • 2009 : Un prophète de Jacques Audiard
  • 2011 : Tu seras mon fils de Gilles Legrand avec Lorànt Deutsch
  • 2011 : Cheval de guerre (War Horse ) de Steven Spielberg

Télévision

  • 1978 : Lulu de Marcel Bluwal d'après Frank Wedekind
  • 1979 : Le tourbillon des jours de Jacques Doniol-Valcroze
  • 1982 : La danse de mort de Claude Chabrol, d'après la pièce d'August Strindberg
  • 1982 : Les Secrets de la princesse de Cadignan , réalisé par Jacques Deray, d'après l'oeuvre d'Honoré de Balzac
  • 1989 : L'Ivresse de la métamorphose /Rausch der Verwandlung d'Edouard Molinaro d'après Stefan Zweig
  • 1989 : La femme abandonnée d'Edouard Molinaro, adaptation de Honoré de Balzac par Madeleine Chapsal
  • 2000 : La part de l'ombre de Philippe Venault
  • 2006 : Le Rainbow Warrior de Pierre Boutron

Théâtre

  • 1976 : Gilles de Rais de Roger Planchon, mise en scène de l'auteur, TNP Villeurbanne
  • 1983 : Mademoiselle Julie de Strindberg, mise en scène Andréas Voutsinas, Théâtre Edouard VII
  • 1985 : Fool for love de Sam Shepard, mise en scène Andréas Voutsinas, Espace Pierre Cardin
  • 1991 : Ecrit sur l'Eau d'Eric-Emmanuel Schmitt, création et mise en scène Niels Arestrup, Théâtre de la Renaissance
  • 1995 : La Musica deuxième de Marguerite Duras, mise en scène Bernard Murat, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 2004 : Quartett d'Heiner Müller, mise en scène Hans-Peter Cloos, Théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet
  • 2007 : Eva de Nicolas Bedos, mise en scène Daniel Colas, Théâtre des Mathurins
  • 2011 : Diplomatie de Cyril Gely, mise en scène Stéphan Meldegg, Théâtre de la Madeleine

Récompenses et nominations

Cinéma - Césars 2006 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour De battre mon cœur s'est arrêté

  • Césars 2010 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour Un prophète
  • Césars 2011 : Nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle pour L'Homme qui voulait vivre sa vie

    Théâtre - 1999 : Prix du Syndicat de la critique : Meilleur comédien dans Copenhague de Michael Frayn

  • Molières 1999 : Nomination au Molière du comédien pour Copenhague
  • Molières 2006 : Nomination au Molière du comédien pour Lettres à un jeune poète
  • Molières 2011 : Nomination au Molière du comédien pour Diplomatie

Niels Arestrup est officier de l'ordre national du Mérite .

actualités sur Niels Arestrup