Biographie

Prenant l’espace public comme terrain de jeu et l’abeille comme medium, Olivier Darné met en chantier un travail de recherche transdisciplinaire portant sur la ville. Il intervient en installant des abeilles sur les trottoirs des villes et récolte un miel cultivé en milieu urbain, le « Miel Béton ». Depuis le rucher expérimental qu’il a installé en 2000 sur le toit de la Mairie de Saint-Denis, aux "Butineurs Urbains», mobilier de «Pollinisation de la ville» qu’il pose en 2004 entre les trottoirs de Paris et d’Aubervilliers, aux «Usiruches» réalisées dans le cadre d’une résidence à Roubaix ou encore à la «Bee-Box», ruche suspendue pour arbre à miel urbain dans le quartier Stalingrad à Paris, ses expérimentations croisent une démarche artistique avec des enjeux qui concernent la diversité culturelle, sociale et urbaine de la cité. Les analyses polliniques de différents crus de «Miel béton» ont permis de révéler la paradoxale biodiversité de la ville. Aujourd’hui, les abeilles rurales produiraient 4 à 5 fois moins de miel que dans une ville de 200 000 habitants, car la ville procure dorénavant plus de biodiversité que de nombreuses régions rurales de France et d’Europe où herbicides et pesticides sont largement répandus.

2012 : Lauréat du prix Coal (Coalition pour l’art et le développement durable) Art et Environnement pour son projet Banques de Reine.

Biographie de la Documentation de Radio France, décembre 2013__

actualités sur Olivier Darné