Biographie

Directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS (détaché à l'IUE de Florence)

Né le 30 août 1949, à La Rochelle, marié (deux enfants), agrégé de Philosophie et diplômé de l'INALCO en persan (1972), Olivier Roy a enseigné la philosophie au lycée de Dreux de 1973 à 1981, tout en voyageant tous les ans dans le Moyen-Orient. En 1981, il se met en disponibilité pour se consacrer à l'étude de la guerre d'Afghanistan (18 mois de séjour avec les Moudjahidines en 8 voyages de 1980 à 1988): de cette expérience sortira "Afghanistan, Islam et modernité politique" (Le Seuil 1985). Il a effectué sa dernière mission durant la guerre en Afghanistan comme consultant pour une agence de l'ONU. Olivier Roy s’est consacré après son entrée au CNRS en 1985 (section Science du politique) à l'étude des mouvements politiques islamistes, en effectuant des études de terrain d'abord en Afghanistan, en Iran, puis en Asie centrale ex-soviétique. Il a été en particulier représentant spécial puis chef de la mission OSCE au Tadjikistan d’août 1993 à novembre 1994. De ces recherches de terrain sont issus « La nouvelle Asie centrale ou la fabrication des nations » Le Seuil, 1997, « Iran : comment sortir d’une révolution religieuse ? » (avec Farhad Khosrokhavar), Seuil 1999.

Olivier Roy a aussi travaillé sur la théorisation des phénomènes de radicalisation islamique : "L'Echec de l'Islam politique" (Le Seuil, 1992) et Généalogie de l’islamisme (Hachette, 1995), ainsi que sur la géostratégie du Moyen-Orient (Les illusions du 11 septembre, Le Seuil 2002, Le Croissant et le Chaos, Hachette 2007).

En croisant l’étude des phénomènes de radicalisation sur le terrain des sociétés musulmanes avec l'évolution de l’islam en Occident, il est ensuite passé à une approche globale des questions de l’Islam contemporain (L’islam mondialisé, Le Seuil, 2002. La laïcité face à l’islam, Stock, 2004) et enfin à une étude comparative des phénomènes de revivalisme religieux dans le monde contemporain (La Sainte ignorance, Le Seuil 2008).

Olivier Roy a enseigné à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et dirige un séminaire à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. En 2002, Olivier Roy a été « research fellow » au Center for transregional studies, en février-mai 2002 (Université de Princeton) En 2008-2009, il est «visiting professor » à l’université de Berkeley. Depuis la rentrée 2009 il est professeur à l'Institut Universitaire Européen de Florence (Italie), où il dirige le Programme Méditerranée.

Olivier Roy a aussi publié Leibniz et la Chine, son premier ouvrage (Vrin 1972).

actualités sur Olivier Roy