Biographie

Né à Montluçon (Allier) le 12 juin 1958, l'écrivain-voyageur et grand reporter Olivier Weber , après quelques années dans l'enseignement et dans l'analyse financière, part en Californie comme journaliste sur les traces de Jack London. En 1987, il participe aux opérations de sauvetage des boat-people vietnamiens en mer de Chine avec l'écrivain Jean-Francois Deniau et des volontaires de Médecins du Monde. Devenu correspondant de guerre pour plusieurs titres français et étrangers, nommé grand reporter au journal Le Point , il couvre de nombreux conflits comme ceux de Tchétchénie, du Sahara occidental, d'Erythrée ou d'Afghanistan, guerre qui lui inspire en 2001 son livre Le Faucon afghan consacré au commandant Massoud, quelques semaines avant son assassinat en septembre 2001. Il consacrera d'autres livres à l'Asie centrale dont Le Grand Festin de l'Orient ou plusieurs ouvrages sur le Tibet ou la Route de la Soie. Lauréat de nombreux prix (notamment le prix Albert-Londres en 1992), il est aujourd'hui président du Prix Joseph-Kessel après avoir consacré à l'écrivain un essai en 2006, Le Nomade éternel . Maître de conférences à Sciences Po-Paris où il a inauguré en 2005 le cours "Géopolitique des drogues et des guérillas", Olivier Weber a par ailleurs réalisé une dizaine de films pour le cinéma ou la télévision dont, en 2008, La Fièvre de l'Or sur la déforestation et les trafics en Amazonie. Les Impunis , sa dernière enquête, consacrée au Cambodge, a été publiée en février 2013.Biographie de la Documentation de Radio France, réactualisée en décembre 2013

actualités sur Olivier Weber