Biographie

Né le 30 juin 1955 à Montpellier, Pascal Comelade développe des goûts très éclectiques pour la musique et apprend à jouer de plusieurs instruments. Bercé par le rock'n'roll et la musique électronique, notamment celle du groupe Heldon du guitariste Richard Pinhas, il sort son premier album Fluence en 1975.

Très prolifique, il sort plusieurs albums par an dont Vertical Pianos (1978), Ready-Made (1980) et Slow Music (1981). Il fonde successivement le groupe minimaliste Fall of Saigon et le Bel Canto Orquestra, et publie La Dialectique Peut-Elle Casser des Briques (1984), Bel Canto (1986) et El Primitivismo (1987). Le musicien catalan abreuve ses vignettes d'instruments-jouets dont il est un spécialiste, et arrose ses partitions complexes d'une forte dose d'humour.

En 1991, sa musique touche un public plus large. Les albums Ragazzin' the Blues et Haikus de Pianos (1991), Trafic d'Abstraction (1992) et El Cabaret Galactic (1995), chroniqués par la presse généraliste, le sorte de la confidentialité. Pascal Comelade passe pour un musicien insolite, insaisissable et respecté. Paru en 1997, Oblique Sessions est enregistré avec Pierre Bastien, Jac Berrocal et Jaki Liebezeit (Can), et L'Argot du Bruit (1998) est très bien accueilli.

Outre de multiples collaborations incluant Robert Wyatt, Faust ou PJ Harvey, et des musiques de films (Espace détente en 2005), Comelade continue inlassablement à enregistrer tous azimuts : Psicotic Music'Hall (2002), Mètode de Rocanrol (2007) et A Freak Serenade (2009) figurent parmi ses oeuvres récentes. En 2004 est sortie la compilation Back to Schizo 1975-1983.

actualités sur Pascal Comelade