Biographie

Né en 1955, Patrice Lelorain passe son enfance à Bois-Colombes ou il cultivera le goût du sport et de la déglingue, deux antagonismes que la boxe réunit souvent. Tout jeune, la nuit, le transistor collé à l’oreille, il suit les grands combats américains, l’ascension de Cassius Clay... S’il organise quelques combats dans les ruelles attenantes à son lycée, P. L. ne se présente à l’ACBB qu’à 24 ans, et ses trois fractures du nez, conséquences d’une jeunesse aventureuse, le convainquent rapidement de raccrocher les gants. En revanche, il pratiquera la course en compétition jusqu’à 45 ans, et s’est depuis reconverti dans le cyclisme, tout en replongeant depuis peu dans l’enfer des tournois de tennis... Plongeur, serveur, groom, ouvrier, P. L. voyage en Europe avant de se consacrer au cinéma : sortent une thèse sur Arthur Penn, un film produit par l’INA qui fait le tour du monde des cinémathèques, et un documentaire,(1983), premier film sur les tirailleurs sénégalais de 14-18 où il utilise en contrepoint la musique de Gérard Manset.