Biographie

Docteur en philosophie, spécialiste de Nietzsche et de Darwin, elle a collaboré à divers titres de presse en tant que journaliste scientifique. Essayiste, elle est notamment co-auteure, avec Charles Muller, de deux ouvrages, Des Plantes pour votre cerveau : comment booster votre humeur, votre mémoire, votre intelligence (éditions Médicis) et Sexe machines (Max Milo éd.).

Mais c'est surtout pour son Ex utero, pour en finir avec le féminisme (éditions La Musardine, Paris, 2009) que Peggy Sastre a relancé le débat sur l'évolution du féminisme français. Proche des féministes « hédonistes » ou « pro-sexe » et opposées au courant abolitionniste (réclamant l'interdiction drastique de la prostitution), elle a formé le concept d'« évoféminisme ». Selon elle, les féministes françaises de la génération des années 1970, telle Gisèle Halimi ou le mouvement Les Chiennes de garde, se sont érigées en représentantes d'un « féminisme officiel » et ont confisqué la parole de toutes les autres formes de revendications féministes.

En 2010, elle publie dans la Nouvelle Revue Française , dans le cadre d'un dossier sur le féminisme contemporain, une synthèse de ses positions sous la forme d'un hommage à Valerie Solanas et intitulé « Ex utero manifesto ». La même année, elle cosigne avec Lola Lafon une tribune sur le traitement médiatique de l'affaire Polanski, publiée notamment dans Slate et Libération .

Depuis l'été 2011, elle collabore au Plus, le site participatif du Nouvel Observateur .

actualités sur Peggy Sastre