Biographie

Né en 1949 à Paris, Philippe Descola étudie la philosophie à l'École normale supérieure de Saint-Cloud et l'ethnologie à l'École pratique des hautes études où il effectue sa thèse sous la direction de Claude Lévi-Strauss. Chargé de mission par le CNRS au tout début de sa carrière, il part en Amazonie d'août 1976 à août 1978 pour mener des enquêtes ethnographiques de terrain auprès des Indiens Jivaros Achuar. Il étudie comment les Achuar identifient les êtres de la nature et les types de relations qu'ils entretiennent avec eux. Cette expérience ethnographique nourrit sa thèse soutenue en 1983 et intitulée « La Nature domestique, Symbolisme et praxis dans l'écologie des Achuar ». Philippe Descola y montre notamment comment les Achuar attribuent des caractéristiques humaines à la nature, les humains et non-humains formant ainsi un continuum. Après cette expérience ethnographique Philippe Descola devient maître de conférences (1987) puis directeur d'études (1989) à l'EHESS. Étendant progressivement sa réflexion à d'autres sociétés, et dépassant l'opposition entre nature et culture, il redéfinit la dialectique structurant notre propre rapport au monde et aux êtres. Au cours de sa carrière, Philippe Descola a publié de nombreux ouvrages de référence traduits en anglais dont La Nature domestique (1986), Les Lances du crépuscule (1993), Par-delà nature et culture (2005) ou encore Claude Lévi-Strauss, un parcours dans le siècle (2012). En 2012, il reçoit la Médaille d'or du CNRS, la plus prestigieuse récompense scientifique française.

Bibliographie séléctive:

  • 1986: La Nature domestique, symbolisme et praxis dans l'écologie des Achuar (Ed. de la maison des sciences de l'homme)

  • 1993: Les lances du crépuscule ,relations Jivaros. Haute-Amazonie (Plon)

  • 2005: Par-delà nature et culture (Gallimard)

  • 2012: Claude Levi-Strauss, un parcours dans le siècle (Odile Jacob)

actualités sur Philippe Descola