Biographie

Philippe Rochot est un journaliste français né à Dijon le 12 septembre 1946. Il est diplômé de l’École supérieure de journalisme de Lille et lauréat du prix Albert-Londrespour l’ensemble de ses reportages au Liban (1986).

Il a couvert pour la radio (France Inter) et la télévision (Antenne 2 puis France 2) une grande partie des événements majeurs de ces quatre dernières décennies : guerre d’octobre 1973, débarquement turc à Chypre (1974), guerre civile du Liban, de 1975 à 19861. Il a couvert pour Antenne2 la révolution iranienne (1979) la guerre Irak-Iran(1983-1986), le conflit d’Afghanistan durant l’occupation soviétique (1980) la prise du pouvoir par les talibans (1996) et la traque de Ben Ladenaprès les Attentats du 11 septembre 2001.

Il a commencé sa carrière au Moyen-Orient en 1970 en Arabie saoudite, où il était chargé des émissions en langue française. Il a été successivement correspondant pour la radio et la télévision française, à Rome (1972-1973), Beyrouth. (1973-1977), Bonn et Berlin (1987-1992) où il a notamment couvert la chute du mur, le 9 novembre 1989. Il a été correspondant de France2 en Asie, basé à Pékin, de 2000 à 2006.

Il a été capturé par un groupe terroriste, l'OJR (Organisation de la Justice Révolutionnaire) à Beyrouth le 8 mars 1986 avec son équipe de reportage (Jean-Louis Normandin, Georges Hansen, Aurel Cornea) alors qu’il tentait d’expliquer les circonstances de la mort du chercheur Michel Seurat, otage à Beyrouth, dont les ravisseurs avaient annoncé l’exécution. Il restera détenu durant 105 jours.

actualités sur Philippe Rochot