Biographie

Pierre Bayard est universitaire, psychanalyste et écrivain. Né en 1954 à Amiens, il a voyagé en France au gré des affectations de son père cheminot. Normalien, auteur de deux thèses, il a commencé à enseigner la littérature à l'université Paris-VIII en 1986. Son premier livre paraît aux PUF en 1990 : "Il était deux fois Romain Gary".

Ses analyses d'œuvres phrares de grands auteurs l'ont fait connaître auprès des critiques. Dans des essais sur Agatha Christie, Shakespeare et Conan Doyle, il engage de réelles contre-enquêtes littéraires, étudiant les motivations des personnages, soulignant les incohérences des intrigues et montrant avec humour que les personnages de fiction échappent à leurs créateurs. Mais le livre qui a réellement révélé Pierre Bayard est paru en 2007. Dans "Comment parler des livres qu'on n'a pas lus" , il se livre à une étude réjouissante des différentes manières de ne pas lire un livre, et préconise des solutions pour pouvoir en parler quand même. Paradoxe pour ce grand lecteur, qui cherche en fait à introduire un rapport décomplexé à la lecture. Partant du postulat que certains lecteurs ont une représentation terrifiante de la lecture, il essaie de les déculpabiliser. L'essentiel dans la culture étant d'avoir une vue d'ensemble, il revendique la possibilité d'avoir une culture trouée et incomplète. Pierre Bayard a renouvelé ce dispositif dans "Comment parler des lieux où l'on n'a pas été" , ouvrage au second degré encore, dans lequel il passe en revue les auteurs qui ont parlé de lieux où ils ne se sont pas rendus. Son questionnement se poursuit en 2013, avec une projection de lui-même dans le passé, au temps de la seconde guerre mondiale : "Aurais-je été résistant ou bourreau" ? Il tente d'examiner les choix auxquels il aurait été confronté. Et conclut que pour résister, "il faut sortir du cadre".

En matière de critique littéraire, Pierre Bayard défend la notion de "critique interventionniste" . Il est opposé à une critique neutre et non engagée vis-à-vis des œuvres littéraires. La critique interventionniste, inspirée de l'interventionnisme politique, se réfère aux valeurs telles que la vérité, la justice et la créativité en lecture.

Bibliographie sélective :****

  • Il était deux fois Romain Gary, Presses universitaires de France, 1990

  • Qui a tué Roger Ackroyd ?, Minuit, 1998 et Double, 2008

  • Comment améliorer les œuvres ratées ?, Minuit, 2000
  • Enquête sur Hamlet, Minuit, 2002

  • Peut-on appliquer la littérature à la psychanalyse, Minuit, 2004

  • Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?, Minuit, 2007

  • L'Affaire du chien des Baskerville, Minuit, 2008 et "Double", 2010

  • Le Plagiat par anticipation, Minuit, 2009

  • Et si les oeuvres changeaient d'auteur ?, Minuit, 2010

  • Comment parler des lieux où l'on n'a pas été ?, Minuit, 2012
  • Aurais-je été résistant ou bourreau ?, Minuit, 2013

Photo cc ® Hélène Bamberger

Biographie réalisée par la Documentation de Radio France, 15/02/2013

Jean Lebrun

28'46

Témoin « Pierre Bayard en 1793 »

Maurice Lindey, souvenez-vous, c’est le personnage central du Chevalier de Maison Rouge.

actualités sur Pierre Bayard