Biographie

Pierre Péju est né à Lyon en 1946, année où ses parents ont ouvert une librairie qui accueille Jérôme Lindon, le fondateur des Editions de Minuit, accompagné de quelques auteurs renommés pour des séances de signatures. Il étudie la philosophie à la Sorbonne, s’enthousiaste pour les manifestations de mai 1968 et crée une revue militante, Chute libre . Il enseigne la philosophie au lycée Champollion, puis pendant quatorze ans au lycée international Stendhal, à Grenoble. Dans les années 80, il publie plusieurs essais sur l’univers du conte. En 1998, Colline Faure-Poirée le fait éditer chez Gallimard pour Naissances, cinq récits d’accouchements dont celui de son propre fils. La Petite chartreuse , prix du Livre Inter 2003, lui assure une reconnaissance médiatique, d’autant que cette rencontre entre une jeune fille et le libraire responsable de l’accident qui l’a plongée dans le coma, sera adaptée au cinéma par Jean-Pierre Denis. Le Rire de l’ogre est sanctionné en 2005 par le prix du roman Fnac, autre prix décerné par des lecteurs.

Spécialiste du romantisme allemand, il a travaillé pour l’édition de plusieurs ouvrages de la Collection romantique aux éditions José Corti.

Bibliographie sélective :

  • L'ombre de soi-même, vie et oeuvre de E. T. A. Hoffmann , Phébus, 1992
  • Naissances , Gallimard, 1998
  • La Petite Chartreuse , Gallimard, 2002
  • Le Rire de l'ogre , Gallimard, 2005
  • Cœur de pierre , Gallimard, 2007
  • La Diagonale du vide , Gallimard, 2009

    Photo DR © Frantogian Biographie réalisée par la Documentation de Radio France, mise à jour le 30/7/2012. __

__