Biographie

Rachid Boudjedra est un poète et écrivain algérien né en 1941 à Aïn Beida. Issu d'une famille bourgeoise, il passe une partie de ses études à Constantine avant de les poursuivre à Tunis. En 1959 il participe à la lutte contre la présence française en Algérie. Blessé il part en Espagne où il sera représentant du FLN. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, il retourne au pays pour poursuivre ses études où il devient syndicaliste étudiant. Il étudie la philosophie à ALger et Paris où il obtient une licence de philo à la Sorbonne en 1965.

Cependant il quitte l'Algérie après l'arrivée au pouvoir de Houari Boumédiène. Exilé car sous peine de mort par fatwa, il vit en France de 1969 à 1972 puis au Maroc jusqu'en 1975. En 1977, il devient conseiller pour le ministère de l'Information et de la Culture. Il participe à la rubrique culturelle de la revue hebdomadaire Révolution africaine. Il est membre de la ligue des droits de l’homme.

En 1981, il est nommé lecteur à la SNED et enseigne à l'IEP d'Alger.

Poète et écrivain ede langue arabe et française, il a également participé à l'écriture de plusieurs scénarios pour des longs-métrages.

Bibliographie sélective :

  • La Vie quotidienne en Algérie , Hachette, 1971.

  • L'Escargot entêté , Denoël, 1977.

  • Le Démantèlement , Denoël, 1982.

  • Barbès-Palace , Éd. du Rocher, 1993.

  • Le Directeur des promenades , Éd. du Rocher, 2002.

  • Les Funérailles , Grasset, 2003.

  • Hôtel Saint Georges , Éd. Dar El-Gharb, 2007.

  • Les figuiers de barbarie , Grasset, 2010

Source : Wikipedia

actualités sur Rachid Boudjedra