Biographie

Né en Haïti en 1953, Raoul Peck grandit au Congo, où ses parents ont fui la dictature duvaliériste. Après des études secondaires en France et supérieures en Allemagne, où il milite contre le régime haïtien, il se tourne vers le journalisme et la photographie, puis intègre l'Académie du Film et de la Télévision de Berlin. Il réalise plusieurs courts-métrages documentaires et est encore étudiant lorsqu’il tourne à New York son premier long métrage de fiction, Haitian Corner (1988). Raoul Peck est l’auteur d’une œuvre multiforme, engagée politiquement et socialement, traversée de thèmes récurrents, l’exil, la mémoire ou l’héritage post-colonial. Il va du documentaire à la fiction, entre racines haïtiennes (L’Homme sur les quais , Desounen : dialogue with death, Moloch tropical …), blessures africaines (Lumumba ou Sometimes in April , sur le génocide au Rwanda) et critique sociale (Le Profit et rien d’autre , L’Affaire Villemin ). Il a occupé pendant quelques mois les fonctions de ministre de la Culture d’Haïti, mais s’est rapidement désolidarisé de la dérive autoritaire du président Jean-Bertrand Aristide. Lauréat en 2001 du prix Irène Diamond (Human Rights Watch) pour l’ensemble de son œuvre, il est nommé en 2010 puis reconduit en 2013 au poste de président de la Fondation européenne pour les métiers de l'image et du son (FEMIS). En 2012, il fait partie du jury du Festival de Cannes. En 2013, il questionne la reconstruction d'Haïti après le séisme de janvier 2010 dans le documentaire Assistance mortelle .

Filmographie sélective

  • Assistance mortelle (2013)

  • Moloch tropical (2009)
  • L’Ecole du pouvoir (2009)
  • L’Affaire Villemin (2006)
  • Sometimes in April (2005)
  • Le profit et rien d’autre (2001)
  • Lumumba (2000)
  • Corps plongés (1998)

Velvet Film, la maison de production de Raoul Peck

Photo®Edison Sanchez/CC BY-NC-SA 2.0

Biographie de la Documentation de Radio France (avril 2013)

actualités sur Raoul Peck