Biographie

Cinéaste français connu du grand public pour ses fresques historiques "Indochine" et "Une Femme française", Régis Wargnier a d'abord eu une carrière d'assistant réalisateur. Il travaille alors avec Michel Deville, Patrice Leconte et Francis Girod. Son premier film sort en 1986. "La Femme de ma vie", dans lequel jouent Christophe Malavoy, Jane Birkin et Jean-Louis Trintignant, remporte un vif succès et obtient le César de la meilleure première œuvre. Suivent "Je suis le seigneur du château" et surtout en 1992 "Indochine", primé aux Oscars et aux Césars, qui vaut à Catherine Deneuve, pour lequel le film a été écrit, le titre de meilleure actrice. Trois ans plus tard, Emmanuelle Béart est l'interprète principale d'"Une Femme française", hommage à la mère de Régis Wargnier, portrait d'une épouse qui n'a pas attendu le retour de son mari prisonnier durant la seconde guerre mondiale.Dans les années 2000, il se consacre à la télévision avec notamment un documentaire qui suit le parcours de sportifs lors des mondiaux d'athlétisme de 2003. Retour au cinéma en 2005 avec "Man to man", film humaniste écrit en collaboration avec William Boyd, et en 2007 avec "Pars vite et reviens tard", adapté d'un roman policier de Fred Vargas. En 2011, "La ligne droite", dépeint la relation d'un athlète non voyant avec son guide, une jeune femme sortie de prison dont le rôle est joué par Rachida Brakhni.Reçu à l'Académie des Beaux-Arts, il occupe le fauteuil laissé par Henri Verneuil.

Filmographie sélective :

  • 1986 : "La Femme de ma vie"

  • 1989 : "Je suis le seigneur du château"

  • 1992 : "Indochine"
  • 1995 : "Une Femme française"
  • 2005 : "Man to man"
  • 2007 : "Pars vite et reviens tard"
  • 2011 : "La Ligne droite"

Photo ® Georges Biard

Biographie de la Documentation de Radio France, le 02/02/2012

actualités sur Régis Wargnier