Biographie

Né en 1973, Renaud Meltz est agrégé d’histoire. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur Saint-John-Perse. Après avoir enseigné à la Sorbonne, il est maître de conférences à l'Université de Polynésie française et en délégation au CNRS (ISCC) depuis septembre 2011. Ses thèmes de recherche se situent à la confluence de l’histoire des relations internationales et de l’histoire culturelle. Après des travaux portant sur l’entre-deux-guerres, et notamment une biographie de l’écrivain-diplomate Saint-John Perse (2008, Flammarion), il a élargi sa réflexion au type, voire au modèle, de l’écrivain-diplomate français, ce qui a donné lieu à l’ouvrage Écrivains et diplomates, l’invention d’une tradition, XIXe-XXIe siècles , qu’il a co-dirigé (2012, Armand Colin). Il s’intéresse par ailleurs au rôle des opinions publiques dans les relations internationales de 1815 à nos jours. Ce maître de conférences à l’Université de la Polynésie française travaille enfin sur des crises dont le théâtre est le Pacifique.

Bibliographie sélective

__

  • De part et d’autre du Danube. Actes du colloque en hommage à Jean-Paul Bled, aux Presses Universitaires de Paris-Sorbonne en 2014, co-direction avec Matthieu Dubois.

  • Écrivains et diplomates. L’invention d’une tradition, XIXe-XXIe siècles , Armand Colin, 2012 (co-direction avec Laurence Badel, Gilles Ferragu et Stanislas Jeannesson).

  • Alexis Léger, dit Saint-John Perse , Flammarion, 846 pages, 2008, prix Maurice Baumont.

Biographie de la documentation de Radio France, juillet 2014

actualités sur Renaud Meltz