Biographie

Richard Malka est un spécialiste du droit de la presse formé au sein de « l'écurie » de l'avocat Georges Kiejman.Avocat à 23 ans, il a créé 7 ans plus tard son propre cabinet. Il est intervenu dans de nombreux procès et débats de société emblématiques de l’époque : défense de Charlie Hebdo dans le procès des caricatures de Mahomet, du directeur des beaux arts contre la censure de l’exposition présumé innocent, du film de Daniel Leconte et Olivier Assayas sur le terroriste Carlos.Avocat de la société Clearstream dans le procès du même nom contre le journaliste Denis Robert, il a également vigoureusement pris parti contre l’émission « Les Infiltrés » au cours de laquelle des journalistes avaient dénoncé des pédophiles à la police.En septembre 2010, il a obtenu la relaxe de son confrère Georges Kiejman dont il assurait la défense et qui était poursuivi dans le cadre de l’affaire Bettencourt pour diffamation par Olivier Metzner et Françoise Bettencourt.En décembre 2010, il a défendu la crèche Baby Loup, obtenant du Conseil de Prud'hommes la validation du licenciement d’une salariée voilée. Cette affaire a eu un retentissement considérable comme étant un symbole et une victoire de la laïcité.Richard Malka est avocat du journal Charlie Hebdo depuis 1992 et très proche des membres de sa rédaction, des groupes radiophoniques NRJ et Beur FM, de la maison d'édition l'Association, des éditions du Cherche Midi, des journaux Metro et Entrevue, de nombreux journalistes (dont Philippe Cohen) et deux des agences de presse les plus importantes de France Tony Comiti et Tac-Presse, de même que des productions Doc en Stock, etc.Il est un des participants principaux du film « C’est dur d’être aimé par des cons » qui retrace le procès des caricatures (Sélection officielle Cannes 2008).En 2010, le magazine GQ l’a classé parmi les 30 personnes les plus influentes des médias en France.Proche du milieu de la bande-dessinée depuis longtemps (via Charlie Hebdo ou l'Association) il franchit le pas en scénarisant une saga dessinée par Paul Gillon L'Ordre de Cicéron. Une série devenue culte se déroulant dans le milieu des avocats.Il a aussi lancé une autre série, Section financière, avec Andrea Mutti.En 2006, il est co-auteur du livre La face karchée de Sarkozy, avec le journaliste Philippe Cohen et le dessinateur Riss.L'Ordre de Cicéron, avec Paul Gillon, Glénat, collection Caractère : 2004 : Le procès ; 2006 : Mis en examen. 2009 : Le survivant. Section financière, avec Andrea Mutti, Vents d'Ouest, collection Turbulences : 2006 : Corruption. 2007 : Délit d'initié. 2008 : Neuro-terrorisme. 2006 : La Face kärchée de Sarkozy, avec Philippe Cohen (co-scénario) et Riss (dessinateur), Issy-les-Moulineaux : Vents d'Ouest, Paris : Fayard, 155 p. Enquête sur Nicolas Sarkozy avant son accession à la présidence de la République lors de l'élection présidentielle de 2007 ; suivi, après son élection, de :2007 : La Face kärchée de Sarkozy, la suite : Sarko 1er, 37 p. 2008 : Rien à branler, supplément au no 828 de Charlie Hebdo (30 avril), 32 p. 2008 : Carla et Carlito ou la Vie de château, éd. 12 bis-Fayard, 64 p. 2008 : PULSIONS, Tome 1 (Hugo), éd. 12bis, octobre 2008 2010 : PULSIONS, Tome II (Camille), éd. 12bis, août 2010 2010 : La Pire Espèce, avec Agathe André, Ptitluc et TieKo, Editions Grasset/Vent d’Ouest, novembre 2010 Ses ventes totales de bandes-dessinées se comptent à plus d'un demi-million d'exemplaires.

actualités sur Richard Malka