Biographie

Roland Gérard Barthes , critique littéraire et sémiologue français, fut l'un des principaux animateurs du structuralisme et de la sémiotique en France. En 1915, naissance à Cherbourg, en pleine guerre. Très tôt orphelin de père, il passe son enfance à Bayonne, puis à Paris, où il fait ses études. En 1935, il obtient son baccalauréat et s'inscrit à la faculté de lettres de l'université de Paris, où il contribue à fonder le « Groupe de théâtre antique de la Sorbonne » et obtient la licence ès-lettres en 1939 (certificats d'études grecques, d'études latines, de littérature française et d'histoire de la philosophie). Réformé, il échappe à la mobilisation, arrête ses études et devient délégué rectoral au lycée de Biarritz (1939-1940), puis aux lycées Voltaire et Buffon de Paris (1940-1941). En 1941, diplôme d'études supérieures avec un mémoire sur la tragédie grecque. Atteint de tuberculose, il séjourne longuement en sanatorium, en France et en Suisse. Il y mène une vie intellectuelle riche et publie ses premiers textes. Il obtient en 1943 le certificat de grammaire et philologie des langues classiques ce qui lui permet de transformer sa licence en licence d'enseignement. En 1947, il publie dans Combat les premiers des textes qui constitueront Le Degré zéro de l'écriture. Puis Roland Barthes effectue de nombreux séjours professionnels à l'étranger. En 1952, de retour à Paris, il entre au ministère des Affaires étrangères.

Parution en 1953, de son ouvrage, Le Degré zéro de l'écriture , considéré comme le manifeste d'une nouvelle critique soucieuse de la logique immanente du texte. À cette époque, le théâtre l'intéresse particulièrement. Il participe à la création de Communications et collabore à la revue Tel Quel . En 1962, il participe au premier « Conseil de rédaction » de la revue Critique et devient directeur d'études de l'École Pratique des Hautes Etudes — ses premiers séminaires portent sur le thème « Inventaire des systèmes de signification contemporains » et débouchent sur ses Éléments de sémiologie (1965) et le Système de la mode (1967) —

Le début des années 1970 est une période de publication intense, qui le voit s'éloigner du formalisme structuraliste et opter pour une subjectivité plus assumée, avec L’empire des signes (1970), S/Z (1970), Sade, Fourier, Loyola (1971), Nouveaux essais critiques (1972), suivis par son Roland Barthes par Roland Barthes (1975) et ses Fragments d’un discours amoureux (1977). C'est également l'époque de la reconnaissance : Tel Quel (1971) et L'Arc (1973) lui consacrent des numéros spéciaux et une décade est organisée sur son œuvre à Cerisy-la-Salle (1977). En 1974, il participe à un voyage en Chine avec François Wahl, Philippe Sollers, Julia Kristeva et Marcelin Pleynet. Ses notes de voyages ont été publiées en 2009 dans Carnets du voyage en Chine. De 1977 à 1980, Roland Barthes occupe la chaire de sémiologie du Collège de France. C'est justement alors qu'il se rend là-bas, le 25 février 1980, qu'il est fauché par une camionnette et meurt des suites de cet accident le 26 mars suivant à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Il est enterré auprès de sa mère, décédée en 1977, dans le cimetière d'Urt au Pays basque.

Bibliographie sélective

  • Le Degré zéro de l'écriture suivi de Nouveaux essais critiques, Éditions du Seuil, Paris, 1953
  • Mythologies, Éditions du Seuil, Paris, 1957 - rééd. augmentée, 2010
  • Sur Racine, Éditions du Seuil, Paris, 1963
  • Éléments de sémiologie, Denoël/Gonthier, Paris, 1965
  • Critique et Vérité, Éditions du Seuil, Paris, 1966
  • Système de la mode, Éditions du Seuil, Paris, 1967
  • Sade, Fourier, Loyola, Éditions du Seuil, Paris, 1971
  • Roland Barthes par Roland Barthes, Éditions du Seuil, Paris, 1975
  • Fragments d'un discours amoureux, Éditions du Seuil, Paris, 1977.
  • La Chambre claire : Note sur la photographie, Gallimard/Seuil/Cahiers du cinéma, Paris, 1980
  • Écrits sur le théâtre, Éditions du Seuil, Paris, 2002
  • Carnets de voyage en Chine, Éditions Christian Bourgois, Paris, 2009

( source Wikipédia, mise à jour octobre 2013 )

( Photo © CC Roland Barthes )