Biographie

Romane Bohringer est née le 14 août 1973 à Pont-Sainte-Maxence, dans l'Oise. Enfant, elle passe beaucoup de temps sur les tournages auxquels participe son père Richard. Elle débute à douze ans par de petits rôles au cinéma, mais c’est au théâtre, dans La Tempête de Shakespeare mise en scène par Peter Brook qu’elle se fait connaître. Son rôle dans Les Nuits fauves de Cyril Collard (1992) lui vaut le César du meilleur espoir féminin. Après avoir été L’Accompagnatrice pour Claude Miller, elle connaît de nouveau le succès avec sa prestation dans Mina Tannenbaum de Martine Dugowson (1994). Elle retrouvera la réalisatrice en 1996 pour Portraits Chinois . Ses choix la portent vers le cinéma d’auteur, dans des films qui sont parfois restés confidentiels (Vigo, histoire d'une passion de Julien Temple en 1998 ou Rembrandt de Charles Matton en 1999), mais elle joue également dans des productions grand public, comme Nos Enfants chéris (Benoît Cohen, 2003). En 2001, elle crée les costumes du film Le Pornographe de Bertrand Bonello. Elle joue par deux fois son propre rôle, en 2006 sous la direction de son père dans C’est beau une ville la nuit et en 2009 dans Le Bal des actrices de Maïwenn. Romane Bohringer se produit régulièrement au théâtre, alternant textes classiques et auteurs contemporains. En 2001, elle a mis en scène Les Sept Jours de Simon de Carole Fréchette au Théâtre d'Edgar. En 2013, elle partage la scène avec son père, Richard Bohringer dans la pièce J'avais un beau ballon rouge d'Angela Dematté, dans une mise en scène de Michel Didym.

Filmographie récente

  • Longue peine (téléfilm, 2011)
  • Contes et nouvelles du XIXe siècle : Aimé de son concierge (téléfilm, 2010)
  • Blanche Maupas (téléfilm, 2009)
  • Le Bal des actrices (2009)
  • Blanche (court-métrage, 2008)
  • Qui m'aime me suive (2006)
  • C'est beau une ville la nuit (2006)
  • Lili et le Baobab (2006)

Photo©CC-by-sa 3.0 Georges Biard

Biographie de la Documentation de Radio France (février 2013)

actualités sur Romane Bohringer