Biographie

Avant de devenir la chanteuse du groupe Moriarty , l'artiste franco-américaine Rosemary Standley a tout d'abord suivi des études d'arts plastiques. Elle chante le répertoire folk américain aux côtés de son père puis étudie le chant lyrique. Elle rejoint le groupe en 1999. Ensemble, ils chantent l'Amérique en reprennant des standards du blues, des compositions dans un registre rock et connaissent le succès que l'on sait. Mais cette touche à tout ne veut pas en rester là et poursuit également une carrière en soliste. On la retrouve dans des spectacles auprès de la Réunionnaise Christine Salem ou de la violoncellisteDom la Nena dans un projet musical Birds on a Wire où Monteverdi côtoie Leonard Cohen et Purcell Fairouz ou John Lennon. L'album sort en 2014. Autre collaboration sous la direction de Laurence Equilbey dans Private Domain . Après Memories from the missing room en 2011 dans lequel cohabitaient théâtre, musique et dessin, auteurs et interprètes, elle se penche sur le théâtre de Juliette Deschamps qui la met en scène dans un spectacle de music hall intitulé A queen of heart . Renouant avec la tradition des tours de chant, elle s'inspire des femmes fatales de l'Amérique de années 30, emprunte aussi bien à Kurt Weil qu'à Nina Simone en passant par Marylin Monroe ou Cole Porter . Ce spectacle remporte un vif succès en 2014.

Pour en savoir plus

Sur le spectacle A queen of heart

Sur le spectacle Birds on a wire

Photo © Kmeron

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014

actualités sur Rosemary Standley