Biographie

Ryoko Sekiguchi, poètesse, traductrice et écrivain japonaise est née à Tokyo le 21 décembre 1970.En1973, elle publie son premier livre de poésieCassiopée Peca . Dès 1997, elle s’installe à Paris. Etudiante à la Sorbonne, elle étudie l’histoire de l’art et obtient un doctorat en littérature comparée et en études culturales à l’université de Tokyo. Elle se fait connaître en 2001 par son livre Calque dans lequel elle traite de son obsession du dédoublement. Maîtrisant parfaitement le français elle écrit dans notre langue, tout en publiant des livres de poésie et des essais au Japon. En 2005, son livre « Héliotropes dans lequel elle s’inspire de la forme poétique de la muwashshah pratiquée dans l’Andalousie arabe du Moyen-Age. Traductrice français-japonais, elle traduit des poètes tels Gôzô Yoshimasu, des écrivains tels Yoko Tawada, Jean Echenoz… Elle travaille en duo avec des artistes dont Christian Boltansky, Rainier Lericolais (compositeur de musique électronique).Marquée par la catastrophe de Fukushima en 2011, Ryoko Sekiguchi a tenu en français une chronique de la catastrophe vue de France, puis en japonais vue du Japon. Éclectique, elle nous initie à la gastronomie japonaise dans son dernier ouvrage et anime des ateliers de cuisine japonaise dans la librairie La Cocotte dans le 11e arrondissement à Paris.Bibliographie sélective :

  • 2013 Le club des gourmets et autres cuisines japonaises
  • 2012 Manger fantôme
  • 2011 Ce n’est pas un hasard – Chronique japonaise
  • 2007 Adagio ma non troppo
  • 2005 Deux marchés

Pour aller plus loin :

Centre d’études et de recherches comparées sur la création

Biographie de la Documentation de Radio France, Novembre 2013.