Biographie

Plus connu sous le nom de Mnat Aïchata , le groupe de Sallam Yamdah , est une figure de proue de la vie culturelle de Guelmim (anciennement Goulimine ) la porte du Sahara dans le Sud Ouest marocain. Née en 1956, la chanteuse Sallam Yamdah appartient à une prestigieuse lignée d’hymnodes traditionnels qui évoluaient - entre Smara et Guelmim - dans le double registre du sacré (amdah) et du profane (chants et danses populaires, achwar).Groupe informel auparavant, Mnat Aïchata s’est constitué en association en 2000 autour de Sallam Yamdah. Depuis, il s’est produit dans de nombreux événements culturels et festivals auMaroc et à l’extérieur du pays, en France, en Italie, en Corée du Sud, en Angleterre, aux Etats-Unis, en Belgique, au Portugal, en Espagne, au Sénégal, au Qatar, au Bahreïn … A côté de qualités vocales certaines, Sallam Yamdah a un sens aigü du rythme et l’intelligence de ses choix artistiques. Musicienne et fine connaisseuse du répertoire hassani (ou hassanya), la culture maure du Sahara Occidental et de la Mauritanie, elle dirige fermement et discrètement son groupe qui comprend choristes, danseuses et tambourinaires, avec tout le doigté d’un chef d’orchestre. Mnat Aïchata a figuré dans l’anthologie de musique marocaine produite par le ministère de la Culture en 2001 et participe à de nombreuses émissions de télévision.Le 6 Mars 2013 Sallam et Mnat Aïchata se produisent à Rabat au Centre culturel Renaissance dans le cadre du Festival Etonnants Voyageurs.

En savoir plus

Biographie de la Documentation de Radio France