Biographie

Tournée 2011 : Sally Nyolo sera sur scène le 3 novembre à Paris, au Café de la danse, et le 15 novembre à Porte les Valence, au Train Théatre.

Sally Soleïnie Nyolo est une chanteuse camerounaise.

Elle a fait partie du groupe Zap Mama , a participé à de nombreux albums en tant que choriste et a produit quatre disques solo : Tribu , Multiculti , Béti et Zaïone (chez Lusafrica).

Sally Nyolo est originaire du sud du Cameroun. Elle est née en pays Eton, dans le petit village de Eyen-Meyong, près de la ville de Tala, dans le département de la Lékié. Elle quitte son pays natal à l'âge de 13 ans pour s'installer à Paris où elle vit depuis. Au cours de son adolescence, elle chante dans plusieurs groupes avant d'en faire une activité permanente à l'époque de la fac.

Sally construit son expérience professionnelle de 1982 à 1994, comme choriste d'abord en travaillant avec de nombreux artistes français ou africains comme Jacques Higelin, Sixun, Nicole Croisille, Touré Kunda, Princess Erika et bien d'autres.

Mais Sally Nyolo compose également et elle entame parallèlement sa carrière solo en 1991 en composant la musique du feuilleton radiophonique "Le jeune Joseph" qui est alors diffusé sur France-Culture. L'année suivante, le producteur Philippe Souaille la contacte pour travailler sur la bande originale du film "Ashakara", de Gérard Louvain où elle interprète le titre du générique "Semengue", album publié chez BMG.

En 1993, Sally monte son groupe et elle se produit dans de nombreuses salles parisiennes. Elle est invitée au mois d'août au prestigieux festival de world music lancé par Peter Gabriel, le Womad. L'année suivante, elle enregistre sur son label, Real World, un premier album de quatre titres sur lequel la chanson "Djini Djome" est particulièrement remarquée.

Peu après, Sally rencontre Marie Daulne, leader du groupe belge Zap Mama qui lui propose de rejoindre le groupe. Cette rencontre marque les débuts de l'aventure formidable de ce groupe de polyphonies vocales.

En juin 97, Sally Nyolo reçoit le prix Découverte 97 attribué par Radio France Internationale (RFI). Le jury, présidé par Manu Katché, consacre ainsi l'album "Tribu", pour ses qualités artistiques, et Sally Nyolo, comme l'un des espoirs les plus sérieux de la nouvelle génération des musiciens africains.

actualités sur Sally Nyolo