Biographie

Samba Diabaté est né dans une famille de griots de Kita. De son père, artiste à l’Ensemble instrumental du Mali, il a appris très jeune l’art du balafon et c’est en tant que balafoniste qu’il effectue ses premières tournées internationales avec la chanteuse wasolonka Sali Sidibé. Brillant guitariste, il participe à l'aventure du groupe du légendaire djembéfola Soungalo Coulibaly de 1995 à 2000, puis s’installe à Bamako, où son oncle Sayon Sissoko l'initie à l'art du jeli n'goni , le luth traditionnel des griots. A côtés de ses propres projets, il tourne dans le monde entier aux côtés du guitariste Djelimady Tounkara (fondateur mythique du fameux Rail Band de Bamako ) et collabore avec le bassiste Moussa Diallo, au Danemark et au Mali. Entre 2006 et 2009, il prend part à la création à l'Abbaye de Royaumont du spectacle "Du griot au slameur : oralités anciennes, oralités urbaines", ainsi qu'à plusieurs tournées en France.En 2009, il participe au Festival international de la guitare à Fribourg , au sein des Palabres Bleues. Depuis 2007, il fait partie des membres titulaires de la compagnie métisse Djinn Djow et participe à ses différentes productions, en Suisse et au Mali. En octobre 2011, il participe à la création du duo Kala Jula, en compagnie de Vincent Zanetti et avec les collaborations ponctuelles d'artistes divers : le donso jeli Sidikiba Coulibaly, chantre de la confrérie des chasseurs du Mandé, le guitariste éléctrique Jean-Philippe Zwahlen, le trompettiste Yannick Barman, l'accordéoniste Stéphane Chapuis, le percussionniste japonais Leonard Eto..