Biographie

Sandrine Rousseau est née le 8 mars 1972 à Maisons-Alfort (Val de Marne). Elle a grandi entre La Rochelle et Paris et vit désormais à Villeneuve d'Ascq (Nord).

Sandrine Rousseau est économiste, ancienne vice-présidente de la région Nord - Pas de Calais et porte-parole d'Europe Écologie Les Verts.


Carrière universitaire

Sandrine Rousseau obtient son doctorat en 2002 avec une thèse intitulée « Economie et environnement, une analyse régulationniste de la rente environnementale » (université de Lille 1).

Elle mène depuis des recherches dans les domaines de l’économie de l’environnement et du développement durable, le travail précaire et les travailleurs pauvres. Elle est maître de conférences en sciences économiques à l'université de Lille 1 et enseignante-chercheuse au sein du CLERSE (Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques).

Elle est signataire du Manifeste d'économistes atterrés.

Parcours politique

Sandrine Rousseau rejoint la dynamique d'Europe Ecologie en 2009 et est candidate en 5e position sur la liste Nord-Ouest menée par Hélène Flautre.

L'année suivante, elle est candidate aux élections régionales françaises de 2010 pour la région Nord-Pas-de-Calais, en 3e position sur la liste du Nord. Suite à la fusion des listes de gauche, elle est élue au soir du second tour sur la liste d'union conduite par Daniel Percheron (PS). Elle est nommée 10e vice-présidente en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Signataire de la motion « Maintenant » conduite par Cécile Duflot et Philippe Meirieu, elle intègre le bureau exécutif d'Europe Ecologie Les Verts à l'issue du Congrès de La Rochelle (juin 2011). Elle est alors en charge du projet et de l'organisation des Journées d'été. Elle coordonne l'écriture du projet « Vivre Mieux » présenté par Europe Ecologie Les Verts pour l'élection présidentielle et les élections législatives de 2012.

En juin 2012, elle est candidate investie par EELV et le Parti socialiste dans la 21e circonscription du Nord (Valenciennes). Elle recueille 16,71% des suffrages, ce qui ne lui permet pas de se maintenir face à Jean-Louis Borloo (UDI) et Fabien Thiémé (Front de gauche) au second tour. Elle appelle à soutenir Fabien Thiémé.

A la suite du congrès de Caen (novembre 2013) où elle signe la motion « Pour un Cap écologiste ! », elle est réélue au bureau exécutif d’EELV, en charge cette fois du porte-parolat.

Elle mène la liste écologiste à l'élection municipale de Villeneuve d'Ascq en mars 2014 et obtient 9,94% des suffrages au premier tour.

Engagement

Sandrine Rousseau a d'abord puisé son engagement dans ses recherches en économie de l'environnement, pour l'urgence d'agir qu'elles révélaient. Persuadée que la finalité essentielle de la politique est encore de changer le monde, elle a trouvé chez les écologistes cette volonté d'agir, cet audace de réfléchir autrement et cette ouverture vers les autres. Elle considère que le parti écologiste est aujourd'hui le plus clairvoyant et le plus lucide sur les enjeux des décennies à venir : « j'ai toujours été étonnée qu'on qualifie les écologistes de naïfs quand on voit à quel point les autres partis politiques sont aveuglés par le productivisme et une croissance dogmatique » .

Publications

actualités sur Sandrine Rousseau