Biographie

Sandro Veronesi, né en 1959 à Prato en Toscane , obtient un diplôme d’architecture à l’Université de Florence en 1985. Après un recueil de poèmes (l’unique, d’ailleurs) Il resto del cielo , il fait ses débuts en tant que romancier en 1988 avec Per dove parte questo treno allegro , qui raconte une course-poursuite en tandem entre un père et son fils dans une Italie écrasée par la canicule. Avec Gli sfiorati (1990), paru en français sous le titre Les Vagualâmes en 1993, Veronesi continue d’explorer la thématique familiale en y intégrant des éléments fantastiques. Dans Venite, venite B 52 (1995), il offre une galerie de personnages extraordinaires un peu à la manière de ses auteurs américains de prédilection comme Thomas Pynchon ou Tom Robbins. En 2000 paraît La Force du __ passé , qui a remporté plusieurs prix, notamment le Viareggio et le Campiello, a été traduit dans une quinzaine de pays et adapté au cinéma. Mais c’est en 2005 avec Chaos Calme et son couronnement par le prestigieux prix Strega que Sandro Veronesi accède à la notoriété. Traduit dans plus d’une vingtaine de pays, le livre a été très vite adapté au cinéma par Antonello Grimaldi, avec Nanni Moretti dans le rôle principal .

Essayiste par ailleurs, il a mené une vaste enquête sur la peine de mort au Soudan, à Taiwan, en URSS et en Californie publiée sous le titre Occhio per occhio (1992). Journaliste et reporter , ses interviews et reportages faits en Italie et ailleurs, ont été rassemblés dans: Cronache italiane (1992) et Live (1996). Editeur , il a fondé avec Domenico Procacci, la maison d’édition indépendante Fandango Libri . Anglophile et anglophone, il a traduit en italien divers auteurs et poètes américains : Hunter S. Thompson, Alastair McEwen, Malcolm Lowry entre autres. Scénariste , on lui doit Cinque giorni di tempesta de Francesco Calogero, ou encore Ultimo Respiro de Felice Farina… En 2003, il a signé l’adaptation théâtrale du film de Denis Tanovic No Man’s Land . Actuellement il écrit dans “la Repubblica” et “La Gazzetta dello Sport”. Père de quatre enfants, il vit entre Prato et Rome.

« Je ne ferais plus rien dorénavant car en réalité quoi que je puisse faire, je leur faciliterais la tâche. Je resterai immobile, j’attendrai, je me montrerai, mais je serais comme ces étoiles qui sont déjà mortes et qui pourtant continuent à brille parce qu’elles sont très éloignées. Ma façon de travailler dorénavant sera de ne pas travailler. Ma façon de communiquer sera de ne pas communiquer. »

Ces quelques phrases extraites de Chaos calme ne semblent cependant pas concerner leur auteur aux talents et aux activités multiples !!!

Bibliographie

  • XY , éd. Grasset, 2013
  • Terrain vague , éd. Grasset, 2010
  • Chaos calme , éd. Grasset, 2008
  • La Force du passé, éd. Plon, 2002
  • Les Vagualâmes , éd. Robert Laffont, 1993

http://www.sandroveronesi.it/

Biographie des services de Documentation de Radio France

actualités sur Sandro Veronesi