Biographie

Née en 1956 au Rwanda, Scholastique Mukasonga a connu dès l’enfance la violence et les humiliations des conflits ethniques qui agitent le pays. En 1960, sa famille est déportée à Nyamata, région insalubre. En 1973, elle est chassée de l’école d’assistante sociale de Butare et doit s’exiler au Burundi. C’est là qu’elle terminera ses études, avant de s’établir en France en 1992.

En 1994, sa famille et ses proches sont massacrés lors du génocide des Tutsi au Rwanda. C’est en 2006 que Scholastique Mukasonga publie Inyenzi ou les Cafards, un récit autobiographique dans lequel elle décrit les premiers jalons de la purification ethnique qu’elle a vécu enfant et adolescente : « Ce livre je l'ai écrit pour tous ceux qui ont été exterminés à Nyamata, et dont je suis l'une des seules à conserver la mémoire. J'ai élevé pour eux ce tombeau de papier ».

En 2008, elle publie un second récit, La Femme aux pieds nus , hommage à sa mère assassinée en 1994, puis en 2010 un recueil de nouvelles rwandaises intitulé L'Iguifou . Son premier roman, Notre-Dame du Nil , paraît en 2012.

Bibliographie :

  • 2006 : Inyenzi ou les Cafards

  • 2008 : La Femme aux pieds nus

  • 2010 : L'Iguifou, nouvelles rwandaises

  • 2012 : Notre-Dame du Nil

Site de Scholastique Mukasonga

Blog de Scholastique Mukasonga

Documentation de Radio-France, 21/03/2012

actualités sur Scholastique Mukasonga