Biographie

Sebastião Salgado est photographe. Né le 8 février 1944 à Aimorés (Minas Gerais, Brésil). Economiste de formation, il est diplômé de l’Université de São Paulo et de la Vanderbilt University. A partir de 1969, il suit à Paris des cours de statistiques et prépare un doctorat d'économie agricole. Il travaille pour le ministère brésilien des Finances puis à Londres pour l’Organisation internationale du café. En 1973, brusque changement de carrière : il décide de se consacrer à la photographie. Il intègre successivement les agences Sygma (1974-1975), Gamma (1975-1979) et Magnum (1979-1994). En 1994, il fonde avec sa femme Lélia Wanick Salgado une agence exclusivement dédiée à son travail, Amazonas images. Auteur de reportages d’actualité - sur les guerres d’Angola et du Sahara Espagnol, la prise d'otages d’Entebbe ou la tentative d'assassinat de Ronald Reagan – il s’investit en parallèle dans des projets personnels à long terme, objets de publications et d'expositions. Il arpente l’Amérique latine de 1977 à 1984 pour documenter les résistances culturelles paysannes et indiennes (Autres Amériques , 1986) et parcourt 26 pays de 1986 à 1992 pour rassembler les photographies de la série La Main de l’homme (1993) consacrée à la fin du travail manuel. Témoin des vies humbles et difficiles, il s’intéresse aux victimes de la famine (Sahel : l’homme en détresse , 1986), aux paysans brésiliens sans terre (Terra , 1997) ou encore aux mineurs (Serra Pelada , 1999). En 2000, il publie Exodes et Les Enfants de l’exode , qui rassemblent cinq ans de reportages sur les déplacés, les réfugiés et les migrants. En 2004, il commence à travailler sur un hommage à la nature des origines qui rappelle chacun à son devoir de protéger la planète. Il a depuis 1998 rendu à la nature le domaine qu’il possède au Brésil et créé l’Institut Terra de reforestation et d’éducation à l’environnement. En 2014 il est à l'affiche du Sel de la terre , un documentaire consacré à son travail coréalisé par son fils Juliano Ribeiro Salgado et Wim Wenders. Le film est récompensé au festival de Cannes par le Prix spécial Un Certain Regard. Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF depuis 2001, Sebastião Salgado a été récompensé par de nombreux prix.

Bibliographie sélective

  • Genesis (2013)
  • Africa (2007)
  • Le Berceau de l’inégalité (2005)
  • L’Homme et l’eau (2005)
  • L’Eradication de la polio (2003)
  • Salgado, Parma (2002)

Photo©Radio France/Nicolas Demorand

Biographie de la Documentation de Radio France (octobre 2014)

actualités sur Sebastião Salgado